Des karatékas en or et en argent!

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

«Ç’a été un succès phénoménal!» C’est avec ces mots que Claude Larouche, senseï et organisateur du 15e championnat panaméricain shitoryu de karaté-do, a choisi pour décrire cet événement majeur.

Plus de 500 athlètes ont foulé le sol des tatamis gatinois, ce week-end.

Pour la première fois, le Canada accueillait cette compétition, qui s’est déroulée ce week-end au centre sportif de Gatineau. Au total, plus de 500 athlètes à travers les Amériques, ainsi que le Japon se sont affrontés sur les tatamis dans les catégories kata et combat.

«On voulait donner la chance aux citoyens de pouvoir voir leurs athlètes performer ici. Une majorité d’entre eux voyagent dans plusieurs pays et il est difficile de pouvoir se déplacer. On a vu en fin de semaine que les Gatinois étaient des fanatiques de ce sport», a mentionné Claude Larouche.

On retrouvait des athlètes provenant du Canada, des États-Unis, du Mexique, du Nicaragua, du Venezuela, de Cuba, du Guatemala, du Panama, de l’Uruguay, de l’Argentine et du Brésil, entre autres.

Face à d’importantes délégations, les karatékas de l’Outaouais ne sont pas passés inaperçus. Sept Gatinois ont réussi à atteindre la finale dans leur catégorie respective. Chez les 14-15 ans, Lisa Furumoto Deshais a décroché l’or en kata et en combat. Sa sœur Hanna a aussi terminé première en combat, mais s’est inclinée en finale de kata.

Toujours chez les filles, Isabelle Fortin-Delisle a réalisé les mêmes résultats qu’Hanna, récoltant cependant l’or en kata. Quant à Caroline Chrétien, elle a plié l’échine lors du combat ultime.

«On voulait donner la chance aux citoyens de pouvoir voir leurs athlètes performer ici. Une majorité d’entre eux voyagent dans plusieurs pays et il est difficile de pouvoir se déplacer. On a vu en fin de semaine que les Gatinois étaient des fanatiques de ce sport» Claude Larouche, senseï

Du côté des hommes, Rock Guindon est le seul à avoir eu le dessus sur son adversaire lors de la finale en combat. Mathieu Coderre, chez les 75 kilos et moins, a obtenu l’argent. Le parcours d’Henri Bourassa s’est soldé de la même manière au pointage de 3-2. Par contre, l’athlète gatinois a su rivaliser avec Cesar Herrerra, champion mondial.

De plus, dans la catégorie combat par équipe, les hommes et les femmes se sont rendus en finale pour y affronter le Venezuela. Tandis que les femmes se sont avouées vaincues, les hommes ont triomphé face à une puissance mondiale du karaté.

«La compétition servait aussi de préparation pour les prochaines. En 2013, il y aura le Championnat du monde à Tokyo et l’année suivante, le 16e Championnat panaméricain qui aura lieu au Mexique», a-t-il déclaré, ajoutant que quelques-uns de ses athlètes avaient reçu un billet pour la compétition mondiale.

Après des mois d’organisation et une semaine à voir ses nuits raccourcir, Claude Larouche prendra du repos pour les jours à venir. Cependant, il espère pouvoir recevoir dans l’enceinte des murs du centre sportif le Championnat mondial d’ici cinq ans.

Lieux géographiques: Canada, Mexique, Venezuela Gatineau Amériques Japon États-Unis Cuba Guatemala Panama Uruguay Argentine Brésil Tokyo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires