De joueur de tennis à organisateur de tournoi

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Étienne Gareau a décidé de faire d’une pierre deux coups en mélangeant le tennis à un projet d’école.

Les raquettes se sont fait entendre, dimanche au parc de la Riviera dans le secteur de Gatineau.

En collaboration avec le Club de tennis de Gatineau (CTG), le finissant à la polyvalente Le Carrefour a eu l’idée d’organiser un tournoi de tennis ce week-end dans la cadre d’un projet personnel pour l’un de ses cours. Le tout au profit de Leucan Outaouais.

«J’ai décidé de l’organiser, car j’aime le tennis. J’ai aussi une amie qui est atteinte de la leucémie et je veux pouvoir l’aider, ainsi que les autres enfants», a-t-il indiqué.

Il a rapidement dû se retourner sur un 10 cents, puisque la compétition amicale qui devait se tenir sur deux jours a été réduite à une seule journée, en raison des averses samedi. Grâce à l’aide des entraîneurs du CTG, il a rapidement modifié l’horaire et appelé tous les participants.

«On a dû mettre des matchs à la polyvalente de l’Érablière, ainsi qu’au parc des Draveurs pour faire en sorte que tout le monde puisse jouer le nombre de matchs requis. On a aussi dû modifier l’allure du tournoi», a mentionné celui qui prépare cet événement depuis des mois.

«J’ai décidé de l’organiser, car j’aime le tennis. J’ai aussi une amie qui est atteinte de la leucémie et je veux pouvoir l’aider, ainsi que les autres enfants» Étienne Gareau

Étienne a eu l’idée en mai dernier, alors qu’il n’était qu’en secondaire 4. Tout l’été, il a mis en œuvre la compétition pour qu’elle soit prête quelques jours après le début de la rentrée scolaire. «Ce qui a surtout été long, c’était de remplir les documents administratifs», a-t-il fait part avec un sourire en coin.

L’adolescent gatinois voulait remettre la somme de 500$ à l’organisme. En fin d’avant-midi, il avait déjà récolté 400$, et ce, sans comptabiliser les dons et les autres inscriptions.

Même si l’événement a demandé beaucoup d’organisation, Étienne serait prêt à répéter l’expérience pour Leucan Outaouais. «C’est à voir, mais c’est sûr que ce serait le fun de le refaire.»

Organisations: Club de tennis de Gatineau, Carrefour

Lieux géographiques: Parc des Draveurs

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires