«Il n’y avait plus de jus dans le citron» - Gilles Villeneuve

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Fin du conte de fée pour l'Outaouais en ringuette

Le cœur y était à 100%, le problème est que les jambes ne pouvaient plus suivre la cadence. Avec sept matchs en trois jours, dont trois en l’espace d’à peine dix heures, les joueuses de ringuette de l’Outaouais étaient exténuées. La médaille d’or visée a donc plutôt fait place aux pleurs.

L'équipe de ringuette de l'Outaouais a vu son parcours prendre fin de manière abrupte vendredi soir aux Jeux du Québec. (Photo: Daniel LeBlanc)

Après avoir réussi avec brio un énorme test en prenant la mesure de la puissante formation de la Rive-Sud en milieu d’après-midi vendredi en prolongation, les athlètes du Fusion ont baissé pavillon 1-0 après 12 minutes de jeu lors d’une mini-partie contre leurs rivales des Laurentides. Ce duel déterminant était nécessaire pour départager une triple égalité au classement, si bien que ça passait ou ça cassait pour l’Outaouais

«Il n’y avait plus de jus dans le citron. Le coeur y était, mais pas les jambes. En même temps, les filles n'ont tellement pas à rougir malgré la grande déception» Gilles Villeneuve, entraîneur-chef

Le perdant du duel opposant les Laurentides à Bourassa à 9h samedi méritera le bronze, tandis que le gagnant obtiendra son laissez-passer pour la grande finale prévue dès 13h contre la Rive-Sud au Centre civique de Valleyfield.

 

Détails à venir…

Organisations: Centre civique de Valleyfield

Lieux géographiques: Laurentides, Bourassa

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires