Les podiums attendent Félix Lafortune au détour

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Tout comme ses compatriotes du Club de plongeon de l’Outaouais (CPO), il n’a pas gagné de médaille aux Jeux du Québec. Sauf qu’il a atteint et même fait mieux que ses objectifs et l’apercevoir près de la piscine en train d’encourager ses acolytes valait tout l’or du monde.

Félix Lafortune n'a peut-être pas remporté de médaille à ses premiers Jeux du Québec à vie, mais il a démontré qu'il n'est pas un athlète de second plan. (Photo: Daniel LeBlanc)

Équipé d’un téléphone intelligent, le jeune Gatinois Félix Lafortune se faisait un devoir d’immortaliser les performances de l’une de ses coéquipières lors du passage du journaliste de La Revue. Pas étonnant, surtout une fois qu’on entend l’entraîneur-chef du club, Johanne Boivin, nous parler de l’athlète de 13 ans.

«C’est un garçon serviable et sociable. Il aime faire rire, il est toujours là pour encourager les autres plongeurs et est surtout très attentionné. D’un côté, il aime faire le clown, mais d’un autre, il est souvent celui qui ramène tout le monde à l’ordre», affirme celle qui pilote les athlètes du club depuis l’été 2010. «Ça ne veut pas dire qu’ils m’écoutent toujours», réplique Félix en rigolant.

L’élève du programme international de l’école secondaire de l’Île s’adonne au plongeon depuis à peine deux ans. Ex-athlète chez Gym-Action, il a délaissé les barres parallèles et le cheval sautoir pour s'adonner à ce sport à la suite d'un banal concours entre amis lors d'une journée pédagogique. «Je me suis amusé à plonger pour le plaisir et j'ai tout de suite eu un déclic. Je me disais que ça serait plaisant de m'y adonner de façon plus sérieuse», de dire le principal intéressé.

«Je me suis amusé à plonger pour le plaisir et j'ai tout de suite eu un déclic. Je me disais que ça serait plaisant de m'y adonner de façon plus sérieuse» Félix Lafortune

Considéré comme un bel espoir par l'entraîneur-chef du CPO, l'athlète de 5'' a réussi à décrocher le bronze à la mi-février au tremplin d'un mètre chez les 12-13 ans lors des Championnats provinciaux espoir, en Estrie. À sa première expérience aux Jeux du Québec, il s'était fixé comme objectif de faire partie du top 6. Il peut crier mission accomplie car ses plongeons lui ont valu une cinquième place autant aux tours d'un que de trois mètres.

Fervent admirateur des Alexandre Despatie, Émilie Heymans et Jennifer Abel de ce monde, le jeune plongeur à la bonne humeur contagieuse n'a une seule et unique chose en tête lorsqu'il pose les orteils au bout du tremplin. «À rien. Je dois juste me laisser aller et éviter de croiser le regard des autres», dit-il, ajoutant ne pas ressentir davantage de pression lorsque sa famille a les yeux rivés sur sa performance.

Les huit autres athlètes de la délégation outaouaise en plongeon aux Jeux du Québec étaient Valérie Carle, Jérémy Déry, Mélanie Desjardins-Labelle, Victoria Hardy, Martin Migneault, Alexis Poirier, Hubert Tessier et Karim Turmel-Este.

Organisations: Gym-Action

Lieux géographiques: La Revue, Jeux du Québec, Estrie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires