Muzungu s'offre un podium inattendu

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Visiblement, la première médaille de l'Outaouais en sol shawiniganais ne s'est pas trop fait attendre. Il n’était pas encore 10h ce matin lorsque l'athlète gatinois Muzungu Byamungu a décroché la médaille d'argent à l'épreuve du 3000 m juvénile masculin grâce à un chrono de 9m10s69.

Muzungu Byamungu a raflé la médaille d'argent au 3000 m juvénile, procurant le premier podium à l'Outaouais.

Membre du Club Cirrus, le coureur de fond n’a été devancé que par Charles Cooper, du Lac St-Louis, qui a franchi la ligne d'arrivée 12,5 secondes avant lui.

Le principal intéressé, qui faisait une sieste lorsque le journaliste est venu à sa rencontre, a avoué candidement que ce podium n’était pas dans son radar. «Je ne m’en attendais pas vraiment, car au départ les gars allaient vite. Sauf qu’ils ont ralenti par la suite et je suis revenu de l’arrière», a lancé le sportif de 16 ans.

«Je suis fier de cette médaille-là, ça récompense tous les efforts et le travail que j’ai fait pour progresser», d’ajouter le principal intéressé qui fréquente l’école secondaire Mont-Bleu.

Celui qui en est à ses derniers Jeux du Québec avait aussi récolté une deuxième place il y a deux ans en sol gatinois, cette fois à la course du 2000 m.

Sur la piste d’athlétisme Marcel-Jobin fraîchement inaugurée au Complexe sportif de Shawinigan, sa compatriote Jade Bérubé a quant à elle mérité le bronze à l’épreuve du 2000 m cadet féminin. Avec un temps de 6m49s89, elle a été devancée par Lara Bédard (Lac St-Louis) et Marie Pier Blier (Chaudière-Appalaches). L’athlète est affiliée au Club d’athlétisme de la Petite-Nation mais réside à St-André-d’Argenteuil, dans les Laurentides.

Parmi les autres résultats, Danoé Tanguay, de Ripon, a terminé au cinquième rang au 3000 m juvénile du côté féminin. Son chrono de 11m33s42 lui a permis d’établir un nouveau record personnel.

Aucun athlète n’ayant réussi à se qualifier aux épreuves du 100 m, la délégation d’athlétisme de l’Outaouais a passé le reste de la journée dans les estrades.

Mais on ne perd rien pour attendre puisque plusieurs d’entre eux sont à surveiller demain et dimanche, selon l’entraîneur du groupe, Donald Côté. Sophie Carrier-Laforte, Mélissa St-Denis et Noémie Alby font partie du lot.

 

Organisations: Club CIrrus

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires