«On a un alignement surprenant» - Jean-François Daoust

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Qualifiant à la fois d’uni et de surprenant son alignement partant de 18 joueurs, l’entraîneur-chef du Hull-Volant junior élite de Gatineau préfère ne pas se mettre trop de pression en vue du coup d’envoi de la première saison de l’histoire de la 12e franchise du circuit piloté par Rodger Brulotte, dans quelques jours.

L'alignement partant du Hull-Volant junior élite de Gatineau débutera sa saison samedi prochain.

Pour Jean-François Daoust, il est clair toutefois que ses protégés détiennent beaucoup d’éléments-clés pour tirer leur épingle du jeu cet été. Dimanche, la formation a savouré une première victoire hors-concours en défaisant par la marque de 16-3 les Capitals City Cubs d’Ottawa sous un ardent soleil au parc Sanscartier.

«On voit qu’on progresse bien de jour en jour, nous sommes satisfaits des résultats et les lanceurs font bien le travail. Et même si la saison n’a pas commencé, on a déjà un groupe très uni. Après les matchs, les gars sont toujours ensemble», a-t-il indiqué.

Ne reste maintenant qu’un dernier sprint de séances d’entraînement et la saison s’enclenchera samedi dans la Vieille capitale alors que la troupe disputera un programme double contre les Alouettes de Charlesbourg. C’est le 19 mai que la saison locale démarrera avec la venue en ville des Orioles de Montréal.

Au terme des dernières coupures, les dirigeants de l’équipe ont jeté leur dévolu sur Mathieu Joly, Nicolas Vinette, Alex Lacroix, Guillaume Trottier, Marc-André Larose, Nicolas Chevrier, Mathieu Charron, Charles-André Pilon, Benoit Richer, Jérémie Maillé-Bizier, Jules Hubert, Gabriel Gervais, Guillaume Martel, Alex St-Jean, Adam V. Beauchesne, Bruno Laurin, Alexandre Daigle et Jonathan McNamara.

En plus des atouts de la formation que sont quelques joueurs tels que Mathieu Joly et Bruno Laurin, Guillaume Trottier fait figure de belle surprise jusqu’à présent sur le terrain. Le joueur de 22 ans en est à sa dernière chance au niveau junior élite.

«On voit qu’on progresse bien de jour en jour, nous sommes satisfaits des résultats et les lanceurs font bien le travail. Et même si la saison n’a pas commencé, on a déjà un groupe très uni. Après les matchs, les gars sont toujours ensemble» Jean-François Daoust, entraîneur-chef, Hull-Volant junior élite de Gatineau

«Il a fait l’équipe Québec bantam il y a déjà quatre ans et pour un gars qui n’avait pas joué depuis deux ans, il impressionne et on voit que c’est théoriquement un joueur naturel. Il a l’œil au bâton, il travaille bien au premier but et a une belle attitude. En plus, c’est le rassembleur du groupe», soutient Daoust.

Par ailleurs, l’entraîneur-chef ne cache pas que les derniers retranchements ont été crève-cœur, notamment avec la coupe de Jonathan Loyer, un joueur de 18 ans.

«Il a l’occasion de jouer au niveau midget encore, on lui a donc dit de poursuivre son développement et de nous revenir en force, même s’il a connu un camp chancelant par moments. Honnêtement, j’avais dit au départ que ça ne me stressais pas, sauf que les deux derniers jours ont été très difficiles, même si je pense avoir pris une décision juste et légitime», a-t-il dit.

Aucun capitaine n’a été nommé pour l’instant mais les joueurs de 22 ans ressortent du lot en matière de leadership.

En vue de la première joute de l’année, le pilote de l’équipe ne sait pas trop d’illusions. «Je ne m’attends à rien, car comme je disais il y a quelques semaines je veux qu’on se donne de 10 à 15 matchs d’adaptation avant de juger. Sauf que c’est clair qu’on aura une bonne opposition. Chaque match sera dur, il va falloir exécuter toutes les petites choses pour espérer gagner», lance-t-il.

Le calendrier de 50 parties de l’équipe s’étirera jusqu’au 4 août.

Lieux géographiques: Parc Sanscartier, Orioles de Montréal, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires