Le Hull-Volant redescend rapidement sur terre

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Hull-Volant n’a pas réussi à prendre sa revanche face aux Voyageurs du Saguenay, s’inclinant 12-2 et 9-5 dimanche au parc Sanscartier.

Le Hull-Volant a éprouvé de grosses difficultés face aux Voyageurs, dimanche.

Après des bonnes performances contre Repentigny et Charlesbourg, le Hull-Volant n’a pas poursuivi sur sa lancée. Il y a un mois, les visiteurs avaient largement eu le dessus face à la formation gatinoise (26-3 le pointage total des deux parties). Cela s’est malheureusement répété.

«Je donne le crédit aux joueurs du Saguenay. C’est une bonne équipe et dans les quatre matchs qu’on a joués contre eux, on n’a jamais été proche de les battre. Ils ont toujours eu le dessus contre nous», a indiqué l’entraîneur-chef Jean-François d’Aoust.

La première rencontre a mal débuté. Avec une erreur et deux buts sur balles en lever de rideau, Gatineau tirait déjà de l’arrière 8-0. Par la suite, les Voyageurs ont ajouté quatre autres points entre les manches 3 et 5 avant de voir leurs adversaires s’inscrire au pointage.

Face au brio du jeu offensif de son adversaire, le Hull-Volant s’est écrasé, a-t-il spécifié. «À 8-0, on s’est écrasé. On ne croyait plus en nos chances. Ç’a aussi été le match le plus plate à regarder. Si j’avais été un partisan, j’aurais quitté le terrain.»

Nicholas Vinette et Jonathan McNamara ont été les seuls à marquer des points pour les locaux, tandis que Guillaume Martel, lanceur partant, a été remplacé après la première manche.

Lors de la partie suivante, cela n’a guère été mieux pour le Hull-Volant. 7-0 après trois manches et trois erreurs! Puis, la troupe de Jean-François est devenue menaçante au bâton, frappant neuf coups sûrs en quatre manches, en plus de réduire le pointage en 7e.

«C’est comme si on n’était pas conscient qu’un match, même à 9-2, n’est jamais fini, a mentionné le pilote gatinois, faisant référence à la remontée des siens. On leur dit et on leur répète, mais ils commencent à croire à leurs chances quand ils voient deux hommes sur les buts.»

«À 8-0, on s’est écrasé. On ne croyait plus en nos chances. Ç’a aussi été le match le plus plate à regarder. Si j’avais été un partisan, j’aurais quitté le terrain» Jean-François d'Aoust, entraîneur-chef du Hull-Volant

Samedi, le Hull-Volant s’est incliné lors de la première rencontre 7-4 avant d’enregistrer une 4e victoire au pointage de 6-1. Les vedettes ont été Philippe Craig St-Louis et Jonathan McNamara.

Pour l’arrêt-court, il a produit sept points et claqué deux coups de circuits lors du programme double face aux Castors de Charlesbourg. Du côté du lanceur, il n’a concédé que quatre coups sûrs en sept manches de travail.

La formation gatinoise sera sur la route mercredi soir pour y affronter les Cardinals de LaSalle. Elle reviendra à la maison le week-end prochain pour croiser le fer à trois reprises en deux jours face aux Associés de Laval. «Notre saison va se jouer là. Ça va être trois matchs importants», a-t-il tenu à ajouter.

Une victoire pour l’Attak

L’Attak de Gatineau a signé une victoire en quatre rencontres ce week-end à l’extérieur, qui l’opposait aux Condors de Charlesbourg et aux Monarques de Lévis.

Contre ses derniers, il a été dominé au pointage de 15-1 avant de soutirer un gain de 8-3 un peu plus tard dans la journée. La veille, la troupe de Stéphane Pétronzio a connu deux défaites à pointage serré (5-4 et 3-1).

L’Attak continuera son voyage sur la route. Il sera opposé au Senior de Brockville mercredi soir au parc Fulford à compter de 16h et 19h30.

Organisations: Associés de Laval

Lieux géographiques: Condors de Charlesbourg, Repentigny, Saguenay Parc Fulford

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires