Hull-Volant: de la victoire à la frustration

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les joueurs du Hull-Volant junior élite de Gatineau ont connu de fortes émotions, dimanche après-midi au parc Sanscartier lors d’un programme double face aux Cardinals de LaSalle.

Alex Lacroix a retiré neuf frappeurs sur des prises et n’a concede que trois coups sûrs en sept manches de jeu.

Les locaux ont remporté le premier match au pointage de 4-0 avant de connaître le même sort quelques heures après. Dans l’une des rencontres, Alex Lacroix s’est démarqué au monticule, tandis que dans la suivante, Alexandre Daigle et Bruno Laurin se sont fait montrés la porte de sortie par les arbitres.

«On a joué quatorze bonnes manches de baseball, mais au bâton, on n’a pas vraiment été là. Au total, on a frappé neuf fois la balle. Ce n’est pas assez. Ça prend au moins ce nombre pour gagner un match», a mentionné Jean-François d’Aoust, pilote gatinois.

Si l’offensive a fait grincer des dents l’entraîneur-chef, il s’est dit heureux du travail défensif de son équipe. «Ç’a été deux excellentes parties pour nos lanceurs. On n’a rien à redire sur leurs performances. Avec Alex Lacroix, on a connu notre meilleur match défensivement.»

Le partant a retiré neuf frappeurs différents sur des prises, en plus de ne concéder que trois coups sûrs en sept manches de jeu. Son entraîneur s’est permis d’ajouter que la défensive derrière lui avait fait un incroyable travail grâce aux doubles-jeux.

Un double d’Alex St-Jean en 4e a permis aux siens d’accroître leur avance. Par la suite, Alex a croisé le marbre sur un simple de Philippe Craig St-Louis. Auparavant, Guillaume Martel avait ouvert le pointage.

«Ç’a été deux excellentes parties pour nos lanceurs. On n’a rien à redire sur leurs performances. Avec Alex Lacroix, on a connu notre meilleur match défensivement» Jean-François d'Aoust, entraîneur-chef du Hull-Volant

Le second match a été différent. Gabriel Gervais a connu un début de rencontre à l’inverse de ses performances. Il a accordé un but sur balle et un coup de circuit aux deux premiers lanceurs. Par contre, il s’est repris, neutralisant l’attaque adverse jusqu’en 5e manche.

C’est à ce moment que les esprits se sont échauffés. Alexandre Daigle a été expulsé de la rencontre et l’arbitre a fait de même avec Bruno Laurin deux manches plus tard. D’Aoust n’était pas d’accord avec cette décision.

«L’arbitre a été clément avec un de leurs joueurs et leur entraîneur. Il a averti Bruno une fois et l’a chassé quand le lanceur a été arrogant», a-t-il ajouté. Le partant, Roberto Zapata, a capté la balle frappée par Bruno Laurin et s’est tranquillement rendu au marbre. Un geste qui a été vu comme de l’arrogance, autant du côté des Gatinois que des partisans.

Le Hull-Volant aura donc une motivation supplémentaire pour son prochain match. Il croisera le fer une nouvelle fois face aux Cardinals, cette fois-ci à leur domicile. Le match sera présenté au Stade Éloi-Viau dès 19h30.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires