L’étau se resserre pour le Hull-Volant

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le destin de la saison régulière du Hull-Volant junior élite de Gatineau n’est pas encore scellé, mais ses chances de participer aux séries éliminatoires commencent à diminuer.

Gabriel Gervais a concédé dix points avant d’être remplacé par Jérémie Maillé-Bizier lors du premier match.

Avec deux défaites samedi (11-1 et 9-4) face au Royal de Repentigny, la formation gatinoise se retrouve désormais à cinq matchs de différence avec les Guerriers de Granby, 10e au classement du circuit Brulotte. Cependant, Jean-François d’Aoust, le pilote gatinois n’était pas déçu de la performance des siens.

«Il faut demeurer réaliste. Pour battre une équipe plus forte que nous, il faut qu’on soit parfait. On n’a pas le droit à une erreur, à des buts sur balles et il faut frapper. Le Royal est solide partout sur le terrain», a-t-il déclaré à la suite de la première rencontre.

Les visiteurs ont frappé 14 coups sûrs dont cinq en 5e lors du premier match. C’est aussi lors de cette manche qu’ils ont inscrit la moitié de leurs points. Par ailleurs, le joueur de troisième but, Dominique Samyn, a noirci la feuille de pointage à plusieurs reprises avec cinq points produits et quatre coups sûrs en quatre présences au bâton.

Au monticule, c’est un Gatinois qui a eu pour mission de stopper le Hull-Volant. Lors des sept manches de jeu, Yves Lafleur n’a accordé qu’un seul point et sept coups sûrs. Du côté des locaux, Jonathan McNamara a produit le seul point des siens en 6e. Chez les lanceurs, le partant Gabriel Gervais avait réussi à ralentir l’ardeur jusqu’en 5e.

«Les prochains matchs, on va employer tout le monde. C’est sûr qu’on est toujours à la recherche de victoires, mais on veut aussi donner de l’expérience à nos joueurs et de les préparer pour la prochaine saison» Jean-François d'Aoust, entraîneur-chef du Hull-Volant

Lors de la seconde partie, le Hull-Volant a donné du fil à retordre à son adversaire. Ce dernier avait pris les devants 5-0, chassant du même coup Guillaume Trottier du monticule. Ses coéquipiers ont par la suite répliqué, inscrivant quatre points consécutifs.

Cependant, le Royal a ajouté quatre points au tableau indicateur lors des deux dernières manches. Puis, Olivier Boivin a muselé l’offensive des locaux en 7e, assurant la victoire. Au final, le Hull-Volant n’aura concédé que huit coups sûrs, mais les buts sur balles (10) et les erreurs (3) lui aura fait mal.

Le Hull-Volant figure au douzième rang de la ligue. Mathématiquement parlant, il a encore des chances d’être des séries éliminatoires, ayant besoin de cinq victoires à ses six prochains matchs.

«Les prochains matchs, on va employer tout le monde. C’est sûr qu’on est toujours à la recherche de victoires, mais on veut aussi donner de l’expérience à nos joueurs et de les préparer pour la prochaine saison», a indiqué d’Aoust.

Gatineau sera sur la route pour une dernière fois de la saison, dimanche à St-Eustache. Il affrontera les Bisons au parc Clair-Matin dès 14h pour un programme double.

Organisations: Hull-Volant

Lieux géographiques: Circuit Brulotte, Gatineau, St-Eustache Parc Clair-Matin

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires