Le meilleur est à venir pour le Hull-Volant

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La saison du Hull-Volant junior élite de Gatineau s’est conclue hâtivement, dimanche au parc Sanscartier.

Le Hull-Volant junior élite de Gatineau n’aura pas atteint ses objectifs pour sa première saison.

Recevant les Guerriers de Granby pour un programme double, la formation locale n’a pas pu compléter son calendrier de 50 matchs à cause de la pluie. Puisque la rencontre n’était pas décisive pour aucune des deux formations.

Avec une campagne signée que de sept victoires, les joueurs gatinois ont tenu à s’amuser un peu avant de quitter le losange. Tandis que les spectateurs essayaient de s’abriter de la forte pluie, les baseballeurs ont tour à tour sauté sur le terrain, qui ressemblait davantage à un lac.

«La première saison a été difficile. Finir avec 42 défaites, ce n’est pas évident, mais on en a parlé aux gars et on leur a dit d’analyser les matchs et de revenir fort l’an prochain», a fait part Jean-François d’Aoust, qui avait fixé comme objectif de terminer parmi les dix meilleures équipes du circuit Brulotte.

Le Hull-Volant s’était incliné 5-4 un peu plus tôt durant la journée. Il avait d’ailleurs pris les devants 2-0 sur des points de Charles-André Pilon et de Jérémie Maillé-Bizier. Les visiteurs ont ensuite réduit l’écart à un point en 4e, avant d’enfiler quatre autres points dans la manche suivante.

«C’est un peu de notre faute, si on a perdu la partie. On a alloué sept buts sur balles et on n’a pas été capable de frapper quand on le devait. On a réussi à limiter Granby à seulement cinq points et l’énergie était là. Pour un match qui n’était pas important, les gars avaient le goût de jouer.»

«On a déjà hâte à l’an prochain. Au début de la saison, on savait qu’on avait un groupe de 15 joueurs pour au moins trois ans, donc on s’attend à ce que le noyau soit le même. L’avenir est assez bleu. On ne fera peut-être pas ,500, mais on peut au moins doubler notre nombre de victoires» Jean-François d'Aoust, entraîneur-chef du Hull-Volant

Gatineau a répliqué dès leur tour au bâton avec deux points. Par la suite, les lanceurs de chaque côté n’ont plus rien concédé aux frappeurs. Du côté gatinois, Gabriel Gervais a hérité de la défaite, tandis que son opposant, Julien Paradis, a retiré sept frappeurs sur des prises pour signer sa 3e victoire de la saison. Adam Dezen a enregistré son 3e sauvetage.

«On a déjà hâte à l’an prochain. Au début de la saison, on savait qu’on avait un groupe de 15 joueurs pour au moins trois ans, donc on s’attend à ce que le noyau soit le même. L’avenir est assez bleu. On ne fera peut-être pas ,500, mais on peut au moins doubler notre nombre de victoires», a indiqué d’Aoust.

Par ailleurs, l’organisation du Hull-Volant a souligné deux moments importants. Avant le début de la rencontre, elle a tenu un moment de silence pour deux anciens membres, décédés récemment: Marcel Legris et Henry Clark. Elle a aussi remercié Charles-André Pilon, Guillaume Trottier et Bruno Laurin, qui ont atteint la maturité au baseball junior.

Lieux géographiques: Circuit Brulotte, Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires