Apprendre en s’amusant avec Derek Aucoin

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’ancien lanceur des Ligues majeures de baseball, Derek Aucoin, était de passage à Gatineau ses deux derniers jours dans le cadre de sa propre tournée.

Pendant trois jours, les jeunes ont pu s’améliorer sur les trois aspects du jeu. 

Près d’une soixantaine de jeunes âgés entre 13 à 17 ans ont pu pratiquer leur sport favori au parc Sanscartier avec l’ex-joueur des Expos de Montréal. L’objectif n’était pas seulement d’améliorer les baseballeurs au point de vue technique, mais aussi de leur donner de l’estime de soi.

«À la fin, je veux que les jeunes possèdent les outils pour se corriger eux-mêmes, qu’ils apprennent comment régler les problèmes sur le terrain. On mise beaucoup sur l’estime de soi, car c’est facile au baseball de le perdre», a mentionné l’organisateur de la tournée.

Il ajoute que c’est selon lui un des rares sports où les projecteurs sont complètement rivés sur le joueur et qu’il n’a qu’une chance de la saisir. «Ce que j’essaie de leur apprendre, c’est de ne pas se laisser démoraliser et qu’ils auront d’autres chances de se reprendre et de bien performer.»

Après avoir annoncé sa retraite vers la fin des années 90, Aucoin s’est installé à Manhattan pendant les douze années suivantes à enseigner ce qu’il savait le mieux faire. Ayant fait son baseball mineur au Québec, il a décidé de revenir dans la province et de faire profiter de son expérience à la relève.

«À la fin, je veux que les jeunes possèdent les outils pour se corriger eux-mêmes, qu’ils apprennent comment régler les problèmes sur le terrain. On mise beaucoup sur l’estime de soi, car c’est facile au baseball de le perdre» Derek Aucoin, ex-baseballeur professionnel

Il a rencontré André Dawson, une ancienne vedette du monde du baseball, lorsqu’il était lui-même un enfant. C’est ce jour qu’il a décidé de devenir à son tour un joueur professionnel. Son rêve devenu réalité, il connait le rôle qu’il a à jouer.

«Ça l’a un impact lorsque tu peux avoir des conseils de quelqu’un qui a joué dans les plus grandes ligues. Et à chaque début de clinique, je fais une promesse: celle de les améliorer à 100% avant la fin», a-t-il indiqué, ajoutant à la blague que c’était le meilleur camp d’entraînement pour les jeunes en Amérique du Nord.

Pendant les derniers jours, les adolescents ont appris à mieux maîtriser les aspects du jeu, en améliorant leur technique de lancer, le jeu défensif et leur coup au bâton. Par ailleurs, la clinique s’est terminée sur un concours de coup de circuit.

Pour seulement 30$ par jour, il était possible de prendre part à une séance d’entraînements. Même si sa tournée n’est pas encore finie, il assure déjà qu’il sera de retour à Gatineau et dans les autres villes participantes, l’an prochain.

Organisations: Expos de Montréal

Lieux géographiques: Parc Sanscartier, Manhattan, Québec Amérique du Nord Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires