Luca Patuelli propage sa passion

Vincent Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

31e édition du Défi sportif Altergo

Le danseur et motivateur Luca Patuelli était de passage au complexe sportif Claude-Robillard dans le cadre du Défi sportif Altergo à titre d’ambassadeur de la jeunesse. Patuelli a profité de l’occasion pour répandre sa passion pour la danse à tous les jeunes.

Luca Patuelli enseigne quelques mouvements à une jeune athlète.

« J’adore le Défi sportif Altergo. J’apprécie spécialement le nouvel objectif, qui est de rester en forme même pour les jeunes qui n’aiment pas le sport. Lors de mon passage, ils ont pu venir danser avec nous », a indiqué avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles, Luca Patuelli.

Celui qu’on surnomme «Lazy legz» a pris le temps d’enseigner quelques mouvements à un jeune apprenti. « J’ai dû repousser de quelques minutes notre entrevue quand j’ai aperçu cette jeune fille. Je la connais depuis deux ans et elle a le même handicap que moi. J’ai alors profité de l’occasion pour lui enseigner de nouveaux mouvements », a exprimé Lazy legz.

« La danse, c’est faite pour tout le monde. Même la personne avec le plus grand handicap peut pratiquer ce sport. Vous n’avez qu’à bouger un sourcil, la bouche, les yeux et le tour est joué », a soutenu Patuelli.

Propager la bonne humeur

Sans nécessairement faire les efforts pour, avec sa passion de la danse Luca Patuelli motive des milliers de jeunes. « Le message pas d’excuse pas de limite, j’y crois vraiment », a expliqué Patuelli. « Il y a même une jeune fille qui est venue me voir pour me dire qu’elle venait de se faire tatouer «Pas d’excuse, pas de limite. C’est vraiment puissant ».

Luca Patuelli est la personne qui connait le mieux ce que les jeunes vivent, il a lui-même passé par le processus d’opération que ces jeunes doivent subir. « Dans ma vie, j’ai eu un total de 16 chirurgies. Quand j’avais la visite d’un clown, j’étais vraiment heureux. Donc quand j’ai commencé à danser, c’était pour aider les jeunes qui sont malades dans les hôpitaux », mentionne Patuelli.

« Je suis choyé de pouvoir prendre part à cet événement. »

« Un des danseurs qui est dans mon équipe m’a récemment avoué que d’enseigner avec nous, ça a changé sa vie, sa mentalité et il réalise qu’il peut accomplir beaucoup de choses », de dire le danseur qui fêtera ses 30 ans au mois de juillet.

Un seul objectif

Pour le 26 juillet prochain, Luca Patuelli n’a qu’un seul objectif. Il veut réussir à marcher 2,5 kilomètres sans béquille et sans prothèse. « Ce soir, je quitte le Canada vers l’Angleterre pour effectuer une tournée de six semaines. Par la suite, je vais revenir au Québec afin de m’entrainer pour marcher 2,5 km sans appuis », a-t-il lancé.

La marche a pour mission de motiver les jeunes à poursuivre leurs rêves.

D’ailleurs en 2010, Patuelli a réussi à parcourir une distance d’un kilomètre. Cette année, l’athlète désire moins chuter. « Croyez-moi, je vais terminer le 2,5 coûte que coûte, a conclu Luca «Lazy legz» Patuelli.

Lieux géographiques: Canada, Angleterre, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires