Qualifiés avec assurance!

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Griffons du Cégep de l’Outaouais ont donné tout un cadeau à leurs partisans pour le dernier match local de la saison, en se qualifiant de manière inoubliable pour les séries éliminatoires.

Les Griffons sont qualifiés pour les séries éliminatoires.

Avec un alignement décimé par les blessures, les favoris de la foule ont triomphé 30-23 en prolongation au détriment du Noir et Or de Valleyfield, meilleure formation au classement et invaincue avant la rencontre (7-0).

Toujours dans l’impasse après quatre quarts, les deux équipes ont bénéficié de séries à l’attaque tour à tour. Après une première ronde sans point, les Griffons ont réussi à noircir la feuille de pointage avec une course de six verges d’Isaac Lauzon, précédé par un jeu aérien du quart-arrière Nicolas Beaumont.

Lorsqu’est venu le temps à l’offensive la plus puissante de la ligue d’égaliser, celle-ci s’est butée à une défensive qui n’a rien concédé. Jérémy Rioux a mis fin à la rencontre en recouvrant un ballon échappé par Joël Houle, meneur en terme de verges captées par la voie des airs.

«Envers et contre tous avec les blessures et tout ce qui s’est passé à soir, il y a des gars qui ont mûri ce soir. On est très fiers d’eux et j’espère que ça va leur montrer de quoi ils sont capables», a indiqué l’entraîneur-chef des Griffons, Denis Piché.

Les joueurs gatinois ne se sont pas seulement qualifiés pour la «véritable saison». Ils sont venus à bout de la meilleure offensive et défensive du circuit et ce, en perdant plusieurs équipiers et morceaux importants à l’équipe au cours de la partie. Cependant, Piché retient autre chose que le fait d’avoir battu Valleyfield.

«Cette victoire-là, ce n’est pas d’avoir battu Valleyfield. C’est de comment on a gagné ce match. C’est beaucoup plus important pour nous, le groupe d’entraineurs, que de les avoir battus. Beaucoup de gars de première année jouent du bon football. Avec les blessures qui ne nous lâchent pas, ils s’assument et prennent leur place dans l’équipe.»

Pour ce qui est des blessés, deux joueurs sur la ligne offensive sont tombés au combat. «Peu importe le niveau, ça fait toujours mal à l’équipe, car il n’y a pas beaucoup de gars qui ont la maturité physique et mentale. C’est peut-être la position la plus compliquée après quart-arrière», a-t-il ajouté.

Durant la dernière semaine, les Griffons ont travaillé afin de trouver des solutions. Lors de la septième rencontre de la saison, ils ont essayé plusieurs formations à l’attaque qu’aucune équipe n’avait vues.

Les locaux ont pris l’avance dans la partie, portant le pointage à 16-0. Le premier quart a été signé Beaumont, qui a ouvert la marque sur une passe de 80 verges à Marc-Olivier Martin. Il a ensuite remis le ballon à Lauzon pour un jeu sol. Deux autres points ont été ajoutés grâce à un touché de sûreté.

Le Noir et Or a ensuite été menaçant lors du quart suivant. Il a produit son premier majeur de la rencontre et a complété un placement de 36 verges (16-9). La présence de Keith Normandin s’est fait ressentir lorsque le porteur de ballon a nivelé la marque.

Beaumont et ses receveurs ont répliqué. Deux passes de plus de trente verges aux receveurs Mathieu Bradley et Martin et les Griffons reprenaient leur avance. Les visiteurs ont envoyé les deux clubs en prolongation avec un touché sur une faufilade du quart avec 70 secondes à écouler.

Le Cégep de l’Outaouais conclura sa saison à l’étranger avant d’entamer les séries éliminatoires. Il rendra visite au Collège Champlain/St-Lambert, dimanche prochain à compter de 13h.

Organisations: Groupe d’entraineurs, Collège Champlain

Lieux géographiques: Beaumont

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires