Avoir le hockey dans la peau

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est une nouvelle étape qui commencera pour Erica Kelly le 5 septembre lorsqu’elle débutera ses études à la prestigieuse King’s-Edgehill School en Nouvelle-Écosse.

Erica Kelly aimerait bien percer la formation d’Équipe Québec cette année, elle qui entamera des études à la King’s-Edgehill School dans les jours qui viennent.

La hockeyeuse et résidente du secteur de Buckingham a récemment obtenu une importante bourse d’études pour se diriger vers sa nouvelle école.

L’attaquante de 17 ans en est cette année à son troisième camp d’entraînement avec Équipe Québec. Elle aimerait bien percer la troupe qui ira représenter la province à Dawson Creek lors du Championnat national féminin des moins de 18 ans présenté en novembre prochain.

Celle qui évolue depuis deux ans avec l’Express de l’Outaouais midget AA figure parmi les 26 dernières joueuses qui ont encore une chance de se tailler un poste au sein de la formation québécoise. Erica a toutefois subi une commotion cérébrale il y a un mois lors d’un entraînement à Sherbrooke.

«Il y aura une dernière coupure dans les prochaines semaines mais j’aimerais vraiment faire l’équipe parce que c’est ma dernière année d’éligibilité», confie la jeune athlète.

Erica a obtenu son laissez-passer vers la Nouvelle-Écosse après avoir participé à l’événement Road to College qui a lieu chaque année en novembre à Montréal. Elle a pu démontrer tout son talent aux nombreux dépisteurs et aux différents collèges et universités. Des institutions américaines, notamment au New Hampshire, lui ont fait des offres mais la jeune hockeyeuse a préféré demeurer au Canada.

«Ils ont un bon programme d’hockey en Nouvelle-Écosse, note Brian Kelly, le papa d’Erica. Elle va pouvoir s’entraîner sur glace six jours par semaine et étudier en même temps. Elle va être bien entourée. Ç’a l’air vraiment bien. Ce qui compte le plus dans le fond, c’est une bonne éducation.»

Si le rêve ultime d’Erica est de percer Équipe Canada un jour, elle souhaite éventuellement se diriger vers le domaine de la médecine. L’attaquante de puissance, c’est ainsi qu’elle se décrit lorsqu’on lui demande quel type de jeu elle préconise, a bien hâte de débuter sa nouvelle aventure. Elle espère accéder à l’Université de Boston après son périple dans les maritimes. «J’ai toujours rêvé d’aller étudier là», lance-t-elle en guise de conclusion.

Organisations: College, Université de Boston

Lieux géographiques: Secteur de Buckingham, Nouvelle-Écosse, Dawson Creek Sherbrooke Montréal New Hampshire Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires