Pas d’intensité, toujours pas de victoire

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’Intrépide de Gatineau a connu une fin de semaine en deux temps. Après avoir récolté son premier point vendredi, les joueurs locaux ont manqué d’intensité dimanche, s’inclinant 1-0 contre les Riverains du collège Charles-Lemoyne.

L’Intrépide a baissé pavillon 1-0 dimanche contre les Riverains. 

Dans le vestiaire, les joueurs ne disaient pas un mot, déçus encore d’être passé à un but d’obtenir leur première victoire. Du côté du personnel d’entraîneurs, le dernier match ne reflète pas l’allure de cette équipe.

«Aujourd’hui, on n’a pas joué avec la même intensité et le désir de vaincre que lors de nos derniers matchs. Des mauvaises parties, ça arrive à chaque club. On ne peut pas se baser seulement sur celle-ci», a mentionné le pilote gatinois André Cayer.

Les Gatinois n’ont pas donné beaucoup de fil à retordre au gardien adverse. Même s’ils ont décoché 26 lancers sur lui, Cayer estime qu’aucun de ces tirs n’était menaçant. Du côté du cerbère de l’Intrépide, Antony Clément, il a fait face à 29 lancers.

«Il faudra qu’on fonce plus souvent au filet et qu’on utilise plus notre vitesse si on veut être capable de créer nos opportunités de marquer. Il faut aussi déranger plus la vision du gardien», a-t-il ajouté.

Lors des trois derniers matchs précédents, la formation gatinoise avait démontré de belles choses sur la patinoire. Cependant, une série de malchances, telle que le bris de la zamboni ainsi qu’un but hasardeux en prolongation, l’a empêché de célébrer sa première victoire de la campagne.

D’ici les prochains matchs, l’entraîneur-chef de l’Intrépide compte renforcer l’esprit d’équipe et aussi rencontrer un à un les vétérans et leaders du club pour décrire davantage leur rôle et ce à quoi on s’attend de leur part.

Le seul but de la partie a été inscrit par Philippe Chamberland en début du second engagement, qui a été laissé seul devant la cage de Clément. Lors de la période précédente, Gabriel Gosselin avait raté un lancer de punition. À la fin, Gatineau y est allé le tout pour le tout, utilisant cinq attaquants et un défenseur pour niveler le pointage.

L’Intrépide jouera la semaine prochaine deux parties à Jonquière pour y affronter les Élites (1-2-1) samedi à 14h et dimanche à 13h. Il reviendra la semaine suivante pour croiser le fer contre les formations de Laval-Montréal (vendredi à 19h30) et de St-Eustache (dimanche à 14h).

Lieux géographiques: Gatineau, Jonquière, St-Eustache

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires