Duckett se dresse devant l’Intrépide

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avec 28 arrêts, le gardien de but du Rousseau-Royal de Laval-Montréal Alexandre Duckett a permis à son équipe de remporter le match 3 à 1 contre l’Intrépide de Gatineau, vendredi soir à l’aréna Baribeau.

L’Intrépide s’est incliné vendredi soir contre le Rousseau-Royal.

Il a frustré à plusieurs occasions les joueurs gatinois, dont en troisième période où ces derniers avaient soif de victoire. «Il a été solide et a fait des arrêts-clés. Ç’a été un bon duel de gardiens de buts», a commenté le pilote de l’Intrépide, André Cayer, félicitant son cerbère Nathan L’Écuyer par la même occasion.

Un autre joueur du Rousseau-Royal qui a fait mal à l’Intrépide est Kevin Domingue, un ancien protégé de Cayer. L’entraîneur-chef lui a donné crédit, faisant «parti des récents succès» de Laval-Montréal. L’an dernier, il avait récolté un peu plus de 30 points sous l’uniforme blanc et vert.

Malgré une sixième défaite en sept rencontres, les troupiers de Cayer ont démontré une nouvelle fois une force de caractère. Lors de la troisième période, l’intensité a augmenté d’un ton et les hockeyeurs ont réussi à atteindre la cible à 13 reprises de l’enclave.

«La ligne est mince. On a plusieurs matchs qui se sont terminés par un pointage serré. C’est à notre tour de prendre l’avance, de s’assurer d’être constant et d’attaquer plus souvent le filet», a-t-il indiqué.

L’Intrépide n’a marqué que seize buts depuis le début de l’année. Près de la moitié de ceux-ci (7) ont été enfilé par Julien Pelletier. Celui qui arborait le «C» ce soir est frustré de la situation tout comme ses coéquipiers. «On n’arrête pas de travailler. On voit plusieurs points positifs, mais on fait des erreurs d’inattention qui nous coûte le match.»

Il ajoute que les joueurs ont le moral à terre lorsqu’ils concèdent un but. «On essaye de rester positif et de voir le bon côté», a-t-il fait part avant de prendre part à une nouveauté: un entraînement après-match. Cet exercice a pour but de récupérer plus facilement après les rencontres.

Résumé des buts

Dans l’impasse après vingt minutes de jeu, la formation locale a vu un joueur qu’il connait bien briser la glace. Malheureusement pour l’Intrépide, c’est Kevin Domingue, un ancien de l’équipe, qui a ouvert le pointage en avantage numérique.

Ce dernier avait d’ailleurs préparé le troisième but des siens alors que Shawn Ouellette St-Amant se retrouvait au cachot. Julien Gauthier a été l’autre marqueur du côté du Laval-Montréal.

L’attaquant gatinois, Julien Pelletier, a continué sur sa lancée, ajoutant un 7e but à sa fiche personnelle. Il a trompé la vigilance du cerbère adverse avec un tir du poignet dans la lucarne.

Du côté des blessés, Gatineau pourrait perdre un gros morceau. Jonathan Lacroix-Courville a subi une solide mise en échec lors de la période médiane. La direction de l’Intrépide sait seulement qu’il a une blessure au bas du corps.

L’Intrépide tentera d’ajouter un second gain en recevant dimanche après-midi les Vikings de St-Eustache (4-2). Il reprendra la route la fin de semaine suivante pour trois rencontres.

Lieux géographiques: Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires