Gatineau arrache une victoire pour l’ouverture locale

Julien Paquette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Olympiques de Gatineau l’ont emporté 7-4 lors de l’ouverture locale face à l’équipe d’expansion, le Phoenix de Sherbrooke, un match tout de même difficile pour l’équipe locale.

Taylor Burke a brisé la glace pour les Olympiques en désavantage numérique, un but qui a donné beaucoup de confiance à son équipe, selon Benoît Groulx.

En première période, les Sherbrookois ont rapidement imposé leur rythme marquant les deux premiers buts de la rencontre. Le Phoenix a notamment profité des nombreux revirements des Piques pour les déclasser. «Une couple de revirements? Combien il y en a eu en première période? 24» a résumé l’entraîneur Benoît Groulx.

Cependant, les Gatinois sont revenus avec plus de détermination en deuxième période. Ils ont profité de la période médiane pour égaler la marque à deux reprises. Notamment, un superbe but de Martin Reway en avantage numérique suite à un échange avec Tomas Hyka et Gabriel Bourret a créé l’égalité 3 à 3 en fin de période.

«Honnêtment, on a eu un dur voyage dans les Maritimes, c’était évident ce soir que nos joueurs seraient très nerveux. Tu joues contre Sherbrooke qui n’a pas une victoire. On avait tout à perdre. On leur a juste demandé de relaxer. On a employé des expressions imagées, ils semblent les avoir comprises» a dit M. Groulx à propos du discours qu’il a donné entre les deux premières périodes.

Match assombri par une mauvaise chute

Les Olympiques de Gatineau ont pris l’avance pour la première fois du match en troisième période grâce au deuxième but du match de l’attaquant Adam Chapman. Cole Hawes a répliqué pour le Phoenix peu de temps après, mais Chapman n’avait pas dit son dernier mot. Il a complété son tour du chapeau en faisant dévier un tir de la ligne bleue du défenseur Michael Abbott et ainsi sceller la victoire de son équipe.

La victoire se dessinait en troisième période alors qu’une vilaine chute est venue assombrir le match d’ouverture de la 40e saison des Olympiques. L’attaquant Tomas Hyka a trébuché et est tombé tête première contre la bande en zone neutre. Le joueur tchèque a tenté de se relever mais s’est rapidement écroulé. Il a eu besoin d’aide pour quitter la patinoire. C’est finalement en civière qu’il a quitté l’Aréna Robert-Guertin. On ne sait toujours pas quelle est l’origine de sa blessure, mais selon Benoît Groulx, il s’agirait d’une blessure au dos.

Des ajustements à apporter

Bien qu’il soit satisfait d’avoir remporté le match, Benoît Groulx s’est dit tout de même déçu de la façon dont ça s’est déroulé. «Plusieurs points positifs, mais en même temps, ça a été pénible de gagner ce match-là ce soir contre une équipe qui n’a pas gagnée un match.»

L’entraîneur des Olympiques croit que son équipe a beaucoup de difficulté à protéger son territoire. «Je trouve qu’on donne des buts faciles à l’adversaire. Je pense qu’on doit réduire ça. On donne des buts à l’adversaire. Tu ne peux pas gagner des matchs de hockey comme ça.»

Fidèle à son habitude, il n’y va pas par quatre chemins. Benoît Groulx ne s’est pas gêné pour dire qu’il considère que son gardien et sa défensive ont été «ordinaires».

Lieux géographiques: Sherbrooke, Chute Les Olympiques de Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires