La rivière des Outaouais conquise par Heidi Levasseur

Martin
Martin Sylvestre
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

On peut maintenant inscrire un autre fait d’arme à la fiche d’Heidi Levasseur. La Trifluvienne a réussi l’incroyable exploit de franchir à la nage les 210 kilomètres séparant Gatineau et Montréal.

Heidi Levasseur

«Je suis très fière. C’est un autre beau projet de réaliser, même s’il était un peu plus difficile que prévu», a signalé la nageuse lorsque jointe au téléphone.

«La rivière des Outaouais est comme un lac et le courant est inexistant. Ceux qui pensent que je me laissais aller se trompent, car les kilomètres je les ai tous nagés. Heureusement, les conditions étaient idéales mis à part lors de la première journée où la pluie et le vent étaient de la partie», a-t-elle ajouté.

Tout au cours de son périple, depuis le 25 juin, la «Sirène de la St-Maurice» a fait des arrêts dans diverses municipalités ce qui lui a permis d’amasser près de 1000 $ au profit des maisons des jeunes du Québec.

«J’ai été bien accueillie partout où je me suis arrêtée. De plus, mon équipe et moi avons ajusté les heures de départs pour que nous puissions arriver à l’heure à chacune de nos escales», a mentionné la nageuse.

Soulignons qu’il s’agissait du seul défi de la saison estivale pour Heidi. Lors des prochaines semaines, elle se consacrera à son rôle de représentante des athlètes féminines au sein du conseil d’administration de la prochaine Finale des Jeux du Québec à Shawinigan.

«J’ai eu un été chargé l’été dernier alors je trouvais important de ne pas trop m’épuiser pour garder le goût de continuer plus tard», a-t-elle conclu.

Lieux géographiques: Québec, Shawinigan

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires