Des compressions de 32 millions $ pour équilibrer le budget 15-16

Le Centre intégré de santé et de services sociaux présente son premier budget

Yannick Boursier yannick.boursier@tc.tc
Publié le 29 juin 2015
Le CISSSO a présenté les grandes lignes de son premier budget
TC Media - Yannick Boursier

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) a présenté un premier budget équilibré au gouvernement québécois, comprenant des compressions de près de 32 M$.

Pour cette première année d’opération du CISSSO, le budget a été réalisé par établissement, afin de donner le temps d'intégrer les différents budgets et d’éliminer les déficits qui étaient à la charge de ces établissements.

Tous les établissements du réseau de la santé en Outaouais devront composer avec des compressions par rapport au budget de l'an dernier. Ce sont les CSSS de Gatineau (17,5 M$) et de Papineau (5 M$) qui auront à faire avec le plus de compressions, en raison des déficits du budget 2014-2015.

Le budget total pour les établissements de la région est en baisse de 1,9% par rapport à celui de l'an dernier. Toutefois, le Programme de soutien aux organismes communautaires a vu son budget augmenté d'environ 1,2 M$.

Impact

Pour le président-directeur général du CISSSO, Jean Hébert, le but reste le même malgré ces coupures. «Maintenir l'offre de service, c'est la priorité des priorités, c'est notre raison d'être.»

M. Hébert estime que les gens de la région ne devraient pas voir de différence «cette année», ajoute-t-il. Il croit qu'il y a moyen de faire les choses autrement sans affecter le service offert.

Questionné sur les impacts pressentis par les syndicats, Jean Hébert a indiqué que ce n'était que des suppositions et que, selon les balises actuelles, il ne devrait pas y avoir de contrecoups. Des ajustements pourraient toutefois être nécessaires en cour de route, reconnaît-il.

Ce dernier croit aussi que l'arrivée du CISSSO permettra de changer la situation en Outaouais et ainsi pouvoir améliorer certains aspects dans le futur. «On a des défis d'amélioration de service. Le CISSSO, ça va nous permettre d'aller dans cette direction-là.»

CSSSG

Par ailleurs, le CISSSO a présenté le bilan du budget 2014-2015 des différents établissements. La situation pour le Centre de santé et de services sociaux de Gatineau est meilleure que prévu. Le déficit se chiffre à 6,2 M$ au lieu des 8,5 M$ anticipés.

Ce résultat explique pourquoi le manque à gagner à récupérer au CSSS de Gatineau est de 17,5 M$ au lieu de 19,5 M$ comme annoncé il y a quelques mois quand le CISSSO a présenté son plan financier pour l’établissement.

Déjà, le gouvernement du Québec a approuvé un ensemble de mesures d’une valeur de 16 M$.