Sections

Des relations d'affaires se tissent au RV des manufacturiers


Publié le 11 octobre 2017

Une trentaine d'entreprises manufacturières et une douzaine d'organismes gouvernementaux se sont rassemblés dans le cadre du Rendez-vous des manufacturiers.

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

ÉCONOMIE. Une trentaine d'entreprises manufacturières  et une douzaine d'organismes gouvernementaux et paragouvernementaux régionaux se sont rassemblés, à Thurso, dans le cadre du Rendez-vous des manufacturiers.

Cet événement, organisé par la SADC de Papineau, avait pour but d'initier des rencontres et des discussions, afin de développer des relations d'affaires entre les entreprises ciblées et les intervenants qui ont des programmes pour leurs projets. Cet objectif est atteint, affirme la directrice générale de la SADC Mélissa Bergeron, pour qui ce rassemblement était nécessaire. «Nous avons constaté que l'ADN de notre économie était principalement centré sur le secteur des services. Le secteur de la fabrication de biens représente en ce moment seulement 4 % des entreprises présentes sur le territoire de la SADC», fait-elle remarquer en ajoutant que son organisme a mis sur pied un plan d'action pour diversifier l'économie régionale, en misant sur les entreprises manufacturières.

Elle croit que ce type d'entreprise a un impact durable sur le milieu. «Principalement pour l'emploi qu'elle crée, mais aussi pour la création de richesse qu'elle apporte en développant des expertises propres à leur production», explique Mme Bergeron qui précise que la disponibilité des programmes d'aide à ce type d'entreprise représente un enjeu économique important. Le maire de Thurso, Benoit Lauzon, nouvellement réélu, était sur place et, lui aussi, estime que le Rendez-vous des manufacturiers était une belle occasion de faire connaître les programmes en place. «On est basé surtout au niveau de l'industrie forestière et il faut diversifier notre économie. Des journées comme aujourd'hui, c'est excellent pour se faire connaître et faire connaître notre municipalité», indique-t-il en précisant qu'il a discuté avec des entreprises sur la possibilité qu'elles s'installent à Thurso. Rappelons que la municipalité a prévu une enveloppe annuelle au budget afin d'attirer des entreprises sur son territoire, notamment, Mountain Granite dernièrement.

Le coordonnateur du projet Synergie Outaouais du CREDDO, Nicolas Greugny, était lui aussi présent pour parler aux entreprises des avantages de l'économie circulaire, entre autres, en optimisant la gestion de leurs déchets. Par exemple, Lauzon Planchers de bois exclusifs, basé dans la région, qui se sert des copeaux de bois pour faire de la granule.  De son côté, le président de Live Edge Timber Co, Kevin Slama, qui était de passage à l'émission Dans l'œil du dragon dernièrement, était présent pour rencontrer des représentants du gouvernement et parfaire un partenariat avec un autre entrepreneur. «Même si on est deux compagnies qui font des meubles, on ne vise pas nécessairement les mêmes clients. Il faut tous s'entraider», croit-il.