Sections

La CSCV dévoile son nouveau DG


Publié le 4 octobre 2017

Le président de la CSCV, Éric Antoine, et le nouveau directeur général, Daniel Bellemare, lors de la nomination de ce dernier.

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

NOMINATION. Les commissaires de la Commission scolaire au Cœur-des-Vallées (CSCV) ont adopté à l'unanimité la nomination de Daniel Bellemare à titre de directeur général. 

Son entrée en poste est prévue le 20 novembre 2017, alors qu'il pourra se familiariser avec ses nouvelles responsabilités en compagnie de son prédécesseur, Raynald Goudreau, dont le départ à la retraite est effectif le 14 mars 2018. Daniel Bellemare, employé de la CSCV depuis 1999 à titre d’enseignant et de gestionnaire, confie avoir «la CSCV de tatouer [sur le cœur]». Celui qui a œuvré aux écoles secondaires Louis-Joseph Papineau et Hormisdas-Gamelin, aux écoles primaires Maria-Goretti et Sacré-Cœur (Plaisance) et comme directeur de l’organisation scolaire et des technologies de l’information à la CSCV souhaite respecter les choses déjà en place. «On a travaillé très fort en équipe avec le personnel de la CSCV à mettre des stratégies en place qui donnent des résultats ou qui vont en donner dans les années à venir. La poursuite de ces initiatives-là, ça m’importe beaucoup», informe celui qui veut «s’assurer de la réussite du plus grand nombre».

M. Goudreau, qui assurait les fonctions de directeur général depuis 2010, mentionne qu’il y a «plusieurs chantiers en cours» à la CSCV. «Les cinq prochaines années seront intéressantes à surveiller sur l’ensemble des résultats de la commission scolaire», souligne celui qui a amplement confiance en M. Bellemare pour assurer la relève. M. Goudreau mentionne qu’une «culture collaborative» et de «leadership partagé» est bien intégrée au sein de la CSCV. Cela fera en sorte que M. Bellemare sera appuyé par des collègues pour manœuvrer les différents dossiers, indique-t-il. «Je n’ai pas le sentiment qu’en quittant l’organisation les choses vont tomber, parce qu’il y a d’autres leaders dans le milieu et porteurs de ces dossiers-là […] Il n’y a pas de doute à mes yeux que M. Bellemare, avec cette équipe, va pouvoir mener à terme les projets qui sont en cours.»

C’est en se reposant sur des valeurs de rigueur et d’excellence que j’invite la communauté de la CSCV, mais aussi celle de l’ensemble de notre territoire, à mettre nos forces en commun dans le respect de nos rôles et responsabilités afin d’amener les élèves, jeunes et adultes, à vivre leur plein potentiel.

Daniel Bellemare

De son côté, le président de la CSCV Éric Antoine est, lui aussi, fier de cette nomination. «Il va aussi bien nous représenter que faire preuve de leadership et il va nous amener là où on veut aller avec nos orientations de Commission scolaire dans la mesure où l'on met tous nos efforts pour la réussite éducative», estime l’élu. Il croit que M. Bellemare sera en mesure de «s’approprier des dossiers en cours, être rassembleur au niveau du conseil des commissaires, toujours en ayant la réussite éducative en tête pour atteindre de nouveaux sommets», dit-il en précisant qu’un comité a été créé et un processus de sélection a été suivi pour choisir le nouveau directeur général.