Sections

La municipalité de Saint-André-Avellin se dit prête

Publié le 20 avril 2017

Les dix sinistrées ont été relocalisées chez des proches.

©Photo TC Media - Jessy Laflamme

INONDATIONS. L'état d'urgence sera décrété officiellement à 17h à Saint-André-Avellin, lors d'une assemblée extraordinaire, pour les inondations causées par la rivière Petite Nation.

Depuis mardi, les principaux intervenants se rencontrent quotidiennement pour mettre en place le plan de sécurité civile. L'assemblée extraordinaire de cet après-midi permettra donc seulement de confirmer l'état d'urgence afin que les sinistrés aient droit à de l'aide financière.  

L'eau touche maintenant aux côtés du pont et des embâcles sont survenus au courant de la journée. «Un quai et des branches ont été enlevés au cours de la journée. Tout a été nettoyé», souligne le coordonnateur des mesures d'urgence, Pierre Cousineau.

Les prochaines journées seront critiques alors qu'on attend plusieurs millimètres de pluie et que les lacs Simon et Gagnon continueront de dégeler. «On est prêt», mentionne M. Cousineau.

Même si l'eau est actuellement à 7 pieds 10 pouces au-dessus de la normale, les pompes ne fonctionnent toujours pas à plein régime. «On est confiant que le pont restera ouvert en tout temps», spécifie M. Cousineau.

Les dix sinistrées ont été relocalisées chez des proches. Les rues Du Ruisseau, Philias-Ladouceur et Calvé demeurent entièrement fermées à la circulation alors que les rues Lanthier, Nault, St-Jacques, St-Paul et le rang St-Denis sont partiellement fermés. Il est toujours possible de circuler sur la rue Principale grâce à l'installation de pompes qui empêchent l'eau de monter.  

En 2008, le niveau de l'eau avait atteint 8 pieds 4 pouces au-dessus de la normale. Il est fort probable que la même situation se produise cette année.

En cas d'urgence, il est possible de téléphoner au 819 981-0032.

Évacuations préventives à Plaisance

Les personnes habitant dans les secteurs de la rue Martin et du chemin de la Grande Presqu'île à Plaisance ont été appelées à évacuer leur résidence de façon préventive le 19 avril à 18h. «C'est la première fois que l'eau est aussi haute, mentionne la mairesse de Plaisance, Paulette Lalande. Aucune résidence n'est inondée pour le moment, c'est vraiment une mesure préventive.»

La municipalité surveille de près une quarantaine de maisons qui pourraient être affectées. «Les gens ont le choix de rester chez eux, on leur dit de façon préventive», souligne Mme Lalande.

Les gens qui quittent leur résidence sont invités à donner leur nom en se rendant au bureau municipal ou en téléphonant au 819 427-5363.