Sections

Plus de place pour les jeunes en difficulté d'adaptation

Investissement de 4,9M$ pour regrouper tous les services


Publié le 14 juillet 2017

La ministre Stéphanie Vallée, lors de l'annonce de l'investissement au complexe Héritage.

©TC Media - Pascal Laplante

Le gouvernement du Québec injecte 4,9M$ pour regrouper tous les jeunes en difficulté d'adaptation sous un même toit avec l'agrandissement du complexe Héritage des Centres jeunesses de l'Outaouais.

L'investissement a été confirmé par la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, de passage dans la région pour confirmer que l'établissement, au bout des travaux, accueillera 52 jeunes plutôt que 24.

 

«Des chambres individuelles pourront être construites, ce qui est mieux adaptés pour les jeunes qui ont besoin de passer du temps seul, souligne la ministre. C'est important d'avoir un endroit qui est adapté pour ces jeunes qui ont des problèmes et vous seriez surpris de voir le nombre d'histoires à succès.»

 

En fait, selon le directeur des programmes jeunesse au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais, Martin Vachon, le taux de succès est plutôt élevé.

 

«La majorité des jeunes qui passent par ici réussissent à retourner soit dans leur milieu familial, ou dans leur famille d'accueil, précise-t-il. Avec le regroupement des services, les jeunes auront accès au gymnase, aux différents intervenants et ce, sans avoir à être déplacés.»

La ministre responsable de la région de l'Outaouais, Stéphanie Vallée, ainsi que la députée de la circonscription où est situé le complexe, Maryse Gaudreault, se réjouissent de cette annonce attendue depuis un certain temps, précisent les deux élues, pour l'Outaouais.

«C'est un grand territoire à couvrir pour les centres jeunesse, et que ce soit pour la population autochtone dans le Nord ou pour les jeunes qui  vivent des enjeux de distance, ils pourront être mieux installés ici.»

La députée de Hull se rappelle que lors de la construction du complexe Héritage il y a une vingtaine d'années, elle était la présidente de l'association de résidents du quartier dans le secteur du Dôme. Elle se souvient que l'accueil avait été plutôt favorable dans le milieu.

«Je me souviens qu'il n'y a pas eu de syndrome "pas dans ma cour" à l'époque, que les jeunes du primaire venaient profiter des installations ici, comme quoi les gens du quartier peuvent bénéficier de la présence du centre.»

Rappelons que le 1er mars dernier, 12 M$ ont été annoncés afin d'offrir plus de services aux jeunes en difficulté et à leur famille. Dans la foulée de cet investissement, ce sont 568 700 $ qui ont été accordés à la région de l'Outaouais afin de rehausser les services psychosociaux de proximité pour les jeunes en difficulté et leur famille et de réduire la liste d'attente concernant l'évaluation des signalements en protection de la jeunesse et l'application des mesures lorsque cela est jugé nécessaire.

La construction de la nouvelle aile a débuté à la fin du mois de mai et les travaux devraient être complétés en février prochain. Une fois complété, le nouveau bâtiment accueillera progressivement des jeunes et un plus grand nombre sera intégré pour la rentrée scolaire de 2018.