Sections

Clément Bélanger veut revoir le budget 2018 en profondeur


Publié le 2 octobre 2017

S'il est élu le 5 novembre prochain, le candidat à la mairie, Clément Bélanger retardera l'adoption du budget pour revoir chaque dépense.

«Le budget 2018 ne passera pas tel qul», a-t-il indiqué lors de la présentation de ses trois grands thèmes de campagne. Le candidat à la mairie souhaite voir où il est possible de faire des économies pour diminuer le plus possible la hausse de taxes.

Le panier de service pourrait même être revu a-t-il souligné. Il a notamment indiqué qu'il n'investirait pas dans l'Observatoire de la démocratie. «Ce n'est pas une priorité pour les citoyens.»

En ce qui concerne les services comme les loisirs et les camps de jour, Clément Bélanger affirme qu'il serait regardé. Certains pourraient être coupés, alors que dans d'autres cas, c'est les tarifs qui pourraient changer.

«Je suis en faveur du principe d'utilisateur payeur, a-t-il commenté. Il va falloir regarder les prix.» Des programmes pourraient être mis en place pour aider les familles plus démunies, ajoute-t-il.

En lien avec la Ville, Clément Bélanger propose aussi de valoriser les services aux citoyens en changeant la culture au sein de l'appareil municipal pour être plus axé sur les citoyens. «On doit miser sur la plus grande richesse de la Ville, ses employés et ses partenaires.»

Guertin

Par ailleurs, le candidat à la mairie estime qu'il faudra aussi créer de la richesse. Il veut miser sur le développement économique et aussi sur le tourisme, où il souhaite que Gatineau prenne sa place. «Je veux que Gatineau devienne officiellement la porte d'entrée du Québec.»

La pierre angulaire de son projet sera le site du futur Guertin. Il y verrait un lieu touristique qui amènerait les gens vers le centre-ville. Le projet comprendrait notamment un complexe avec une salle de spectacle et une cabane à sucre urbaine. Les gens pourraient en apprendre plus sur l'histoire de Gatineau à cet endroit, souligne-t-il.