Une deuxième collecte pour les réfugiés syriens

Alexandre Baillairgé-Charbonneau alexandre.baillairge-charbonneau@tc.tc
Publié le 30 janvier 2016
Collecte de biens pour les réfugiés

COMMUNAUTAIRE. Les citoyens étaient invités hier à la deuxième collecte de biens pour accueillir les réfugiés syriens à la Fonderie dans le secteur Hull.

La Ville de Gatineau, Accueil-Parrainage Outaouais et Centraide ont accueilli les dons entre 10 et 14h.

Lors de la collecte du 19 décembre, plus de 1500 dons matériels ont pu être accumulés, s’ajoutant aux 4 327,50$ en don d’argent à Centraide Outaouais. Ils sont présentement une quarantaine de réfugiés syriens à Gatineau, dont près de la moitié est parrainée par l’État.

Des centaines d'objets ont déjà été distribués auprès de ces familles. Si les besoins en vêtements et en jouets ont été comblés, les organismes souhaitaient maintenant des électroménagers, du mobilier, des petits électroménagers et des appareils électroniques.

«Nous sommes heureux du dénouement encore une fois aujourd’hui. Nous voyons que c’est une cause qui touche vraiment la population. On a eu beaucoup plus de mobiliers et d’électroménagers», a déclaré Bato Redzovic, directeur général d’Accueil Parrainage Outaouais.

Les biens en surplus seront redistribués aux organismes communautaires qui soutiennent les personnes vulnérables en Outaouais.

Plus de familles

Si la région de Gatineau devait accueillir environ 220 familles, le maire Maxime Pedneaud-Jobin avait mentionné que la ville pouvait en recevoir beaucoup plus.

Selon M. Redzovic, ces paroles ont été écoutées.

«Nous prévoyons maintenant en accueillir 245, et ce nombre pourrait augmenter de nouveau. Sans compter les réfugiés parrainés au privé. Nous comptons doubler le nombre initial».

Le directeur général de l’APO a aussi mentionné que les nouveaux arrivés s’intègrent bien jusqu’à présent.