Un pour tous, et tous pour un!

Publié le 1 février 2008
Zachary, au centre, à l'occasion de son anniversaire avec ses coéquipiers.

Des petits voyageurs ont décidé de s'unir pour aider un de leurs coéquipiers, non pas le temps de quelques instants, mais bien dans un geste qui pourrait lui sauver la vie, et lui donner une plus grande liberté!

Si Zachary "Zaku" Labrie a reçu le diagnostique de la fibrose kystique à l'âge de trois mois et demi, certains de ses amis et coéquipiers de son équipe de hockey, les Voyageurs de Gatineau atome A, ont été surpris d'apprendre qu'il devait vivre au quotidien avec cette situation.

Mais ils ont surtout été surpris d'apprendre que leur ami Zach, qui a fêté son 11e anniversaire le 17 janvier dernier, avait grandement besoin d'une veste thérapeutique, qui a elle seule, coûte aux alentours de 12 000$ US. Une telle somme aurait pu effrayer bien des jeunes d'une dizaine d'années, mais n'aurait su faire peur aux Voyageurs!

Armés de courage et de volonté, toute la troupe, incluant parents, gérants, entraîneurs et autres, ont mis la main à la pâte pour amasser de l'argent, question d'aider Zach. Mercredi soir dernier, la soirée a été riche en émotion pour le jeune joueur de hockey, qui, malgré une défaite, a réussi à marquer les deux buts de son équipe. Puis, après le match, ses coéquipiers lui ont annoncé leur projet. «Il était impressionné que ses amis fassent ça pour lui, indique la mère de Zachary, Sylvie Pinard Labrie. […] Ce qu'ils font, c'est pas quelque chose pour une saison, mais pour toute une vie…»

Voyez-vous, cette veste remplace les séances de "clapping" qui améliorent sensiblement la qualité de vie des personnes vivant avec la fibrose kystique. Depuis l'âge de trois mois et demi, Zach passe entre 30 et 40 minutes, matin et soir, en position couchée, le temps que son père fasse le clapping. Mais avec les années, ce dernier a développé un problème aux poignets, conséquences des séances intensives de clapping.

D'où l'importance de la veste pour conserver l'état de santé de Zacharie, un garçon plein de vie qui, outre le hockey, s'adonne également au soccer et au baseball durant la saison estivale. «C'est un enfant qui n'a pas besoin d'aller à l'hôpital souvent parce que ses parents font les traitements adéquats», indique Monique Roy-Lauzon, gérante de l'équipe, infirmière de formation, maman d'un joueur, mais surtout, la personne qui a mis en branle le projet qui lui tient tant à cœur. «La veste fait le clapping, ça fait la vibration, explique Mme Pinard Labrie. Mais ce qui est d'autant plus l'fun avec la veste, c'est que ça lui permet de faire autre chose durant le clapping. Ça lui donne une liberté et une qualité de vie.»

Elle lui permettra aussi d'être plus régulier dans ses traitements, et de pouvoir gagner en indépendance, puisque ses parents n'auront plus besoin d'être constamment à proximité, matin et soir.

C'est donc avec toute leur amitié envers leur coéquipier et toute leur bonne volonté que les jeunes Voyageurs seront aux Promenades de l'Outaouais cette fin de semaine pour continuer d'amasser des sous en vue d'atteindre leur objectif. Apparemment, il sera facile de les repérer, puisque tous et chacun porteront un t-shirt arborant une photo de Zachary. Un pour tous, et tous pour un!