Le Vieux-Aylmer aura son marché public

Éric Cyr eric.cyr@tc.tc
Publié le 10 juillet 2014
Le président de l'APICA Daniel Lacasse, Gabrielle Sexton de Nosh Nerds, la conseillère Josée Lacasse, Kristine Landry de Miss Marmelades et le conseiller Mike Duggan.
Photo TC Media-Éric Cyr

ÉCONOMIE. Un protocole a été signé entre la Ville de Gatineau et l'Association des professionnels, industriels et commerçants d'Aylmer (APICA) afin de permettre la tenue d'un marché public, au 115 de la rue Principale et sur la rue Court, dans le Vieux-Aylmer, tous les dimanches du 20 juillet au 28 septembre, de 10h à 15h (sauf le 7 septembre). L'annonce a été faite aux bureaux de l'APICA.

L'APICA, dont la mission est de stimuler et soutenir la communauté d'affaires d'Aylmer pour relever les défis du développement socioéconomique de la région est gestionnaire de ce projet pilote.

Selon le président de l'organisme, Daniel Lacasse, l'APICA est un moteur économique et cette initiative contribuera à valoriser les produits et commerçants locaux en les regroupant et en les impliquant.

«Ce marché va avoir un impact sur l'achalandage et auprès des citoyens qui vont pouvoir apprécier le patrimoine tout en permettant aux commerces d'augmenter leur chiffre d'affaires puisqu'il va y avoir plus de clients.».

Ce dernier explique que le projet vise des produits uniques qui se distinguent en complémentarité et non en compétition avec les entreprises déjà implantées dans ce secteur. «Il faut se rappeler que le parc commémoratif a déjà été un marché public.»

Quatorze commerçants ont confirmé leur présence. La conseillère Josée Lacasse est très fière de cette réalisation. «Cet engagement faisait partie de mon programme électoral et il s'est réalisé grâce à l'APICA et des partenaires. La rue Principale devient une destination.»