Sections

De nouveaux propriétaires feront vos cornets à La Lichette


Publié le 20 avril 2017

Jonathan et Priscilla sont maintenant derrière le comptoir de La Lichette, alors que Marc et Charlyne sont devenus des clients.

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

CRÈME GLACÉE. Après avoir été derrière le comptoir de La Lichette pendant plus de 17 ans, Marc Leblanc et Charlyne Dubé-Leblanc passent le flambeau à un jeune couple d’entrepreneurs qui vient d’acquérir le Bar laitier situé à Angers.  

Jonathan Larouche et Priscilla Plouffe sont les nouveaux propriétaires de La Lichette, ce qui réjouit le couple qui a bâti l’entreprise et qui l’a opérée depuis son ouverture. «Ça nous fait un petit pincement au cœur, mais on est contents de donner le flambeau à des gens d’ici qui sont fiables et propres», explique Marc Leblanc qui désirait vendre le Bar laitier depuis environ deux ans. «Après 17 ans, le temps était venu pour nous de donner notre place à quelqu’un d’autre. Je suis très contente», ajoute Charlyne Dubé-Leblanc. «Ç’a été un véritable succès pendant 17 ans. On a eu une clientèle extraordinaire et fidèle. On a été choyés», souligne le couple qui a adoré côtoyer sa clientèle, dont plusieurs sont devenus des amis. «On va s’ennuyer de nos clients et c’est certain qu’on va revenir à La Lichette pour les voir», assurent ceux qui ont donné leurs conseils et leurs trucs aux nouveaux propriétaires afin que la Lichette continue à bien desservir sa clientèle. «Qualité, propreté et le sourire», sont les trois mots que doivent retenir Jonathan et Priscilla.

Les nouveaux propriétaires  ont surmonté plusieurs embûches avant de pouvoir acheter le commerce. Notamment, deux institutions financières ont refusé de leur prêter de l’argent. C’est grâce à la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC), principalement avec l’aide de l’analyste financier Jean-Denis Deschênes, que le couple a réussi à trouver la somme nécessaire. «Il y a plusieurs fois où ça aurait été facile d’abandonner, mais nous nous sommes soutenus et  nous n’avons pas lâché», confie M. Larouche. «Je veux que les jeunes comme nous sachent que c’est possible», lance Mme Plouffe en pleurant de joie. Elle espère motiver d’autres jeunes entrepreneurs à se lancer en affaires.    

Les clients peuvent compter sur nous pour qu’on garde ce que Marc et Charlyne ont bâti. Ça va être aussi propre, la même qualité et un aussi bon service.

-Priscilla Plouffe

Le jeune couple tient à rassurer les clients que La Lichette demeurera la même. «On veut garder ça comme que c’est présentement, puisque c’est un succès. C’est certain qu’à travers les années, on va peut-être faire quelques changements pour que ça nous ressemble et ajouter nos couleurs», explique M. Larouche qui est chef cuisinier. «C’est certain qu’on va peut-être ajouter nos desserts et les faire goûter aux clients», précise Mme Plouffe qui invite la population à venir essayer les nouveaux trempages de cornets.