Sections

Un souper sans couvert, sans service, sans nourriture… pour une bonne cause


Publié le 14 juin 2017

.

©Photo: Deposit

Bon nombre d'organismes préparent des soupers de financement dans la région, mais celui de Moisson Outaouais est bien particulier. Aucun repas ne sera servi.

Le 11e souper fictif est de retour et à l'occasion, les donateurs paieront pour ne pas recevoir un repas gastronomique. Mais l'argent amassé servira plutôt à nourrir les gens dans le besoin.

Le porte-parole et le chef du St-Estèphe, Stéphane Paquet, n'a pas hésité à participer à la campagne cette année: «La cause est importante et ce qui me frappe le plus, c'est qu'il y a 7000 personnes qui n'ont pas à manger. Tout le monde devrait être capable de manger et c'est surtout ça qui m'a frappé. Moi je suis chanceux, de la nourriture, j'en vois tous les jours.»

En moyenne, les gens dépensent 200$ par mois dans les restaurants. Et avec 100$, Moisson Outaouais peut nourrir 40 familles. Ces chiffres ont atteint le chef du St-Estèphe.

 «Les gens touchés ce sont ceux qui ont perdu leur emploi, les mères monoparentales, qui n'ont pas les moyens. Et dans ce temps-là, ce qui mange la claque, c'est la nourriture. Ça m'a interpellé et ce qui m'a intéressé, et trouvé le fun, c'est qu'avec des petits dons, ils (Moisson Outaouais) peuvent faire autant.»

Les donateurs ne repartent pas les mains vides: le chef a préparé une recette pour ceux qui contribuent à la campagne. Sans dévoiler le punch, M. Paquet a toutefois préparé un menu à saveur locale: «On a concocté un menu composé d'une entrée, repas principal et dessert. Je me suis inspiré des produits de la région. On retrouve des asperges au nord de Montebello, des bons fromages et aussi au poulet de Saveur des monts. On a des petits fruits du potager Eardley et de la crème de la Laiterie de l'Outaouais pour le dessert.»

«J'ai mis des choses que j'aimais cuisiner. Je me dis que c'est un repas qui permettra aux gens de passer un bon moment, d'aider un organisme et de penser aux gens qui ont faim.»

Pour info, visitez le site de Moisson Outaouais