Sections

Des jeunes à la conscience environnementale


Publié le 20 juillet 2017

La cohorte 2016-2017

©Photo TC Media - Marie Pier Lécuyer

Douze jeunes de 14 à 17 ans de Gatineau ont choisi de faire de l’environnement un enjeu d’importance au cours des derniers mois, en s’investissant à fond dans le groupe C-Vert.

C’est avec un défilé de mode écoresponsable que les jeunes du groupe ont conclu leur année d’implication, au Marché Notre-Dame.

Au terme d’une conférence de presse visant à démontrer tout le travail accompli au cours de l’été et des mois précédents, quelques jeunes ont défilé en portant des robes, des pantalons, des blouses et autres vêtements tous achetés dans des friperies de la région. «En donnant une seconde vie aux vêtements, on réduit les déchets», rappelle Valérie Maisonneuve, une participante âgée de 16 ans.

Ces jeunes se sont impliqués volontairement dans le projet au début de la dernière année scolaire. Le concept est réalisé dans différentes régions du Québec. À Gatineau, C-Vert se poursuit depuis maintenant six ans.

La cohorte 2016-2017 a profité d’un stage d’été de quelques semaines pour mettre en œuvre quatre actions contribuant à la santé de l’environnement à Gatineau. D’abord en organisant un atelier de cuisine biologique et communautaire où les mets ont ensuite été offerts aux femmes et enfants de la Maison Univers-Femme.

Ensuite, en réalisant deux projets de verdissement, un au Marché Notre-Dame, en y installant des plantes comestibles, mais aussi d’autres qui attirent les insectes pollinisateurs, et un autre au centre communautaire Jean-René-Monette.

Un atelier de sensibilisation sur les déchets animé dans trois camps de jour de la Ville de Gatineau a aussi permis au groupe de transmettre leur valeur environnementale. «Les jeunes c’est vraiment notre futur et c’est eux qu’il faut sensibiliser le plus possible», note JiHye-Sarah Roy, âgée de 15 ans.  Au total, 150 jeunes ont été sensibilisés.

Leur implication risque de se poursuivre, indique les deux participantes, alors que tant l’une que l’autre ont le désir de poursuivre leur travail avec le groupe C-Vert plus.

Et déjà au quotidien, chacune pose des gestes pour l’environnement. «En général, dans la vie de tous les jours chez nous, on fait plus attention», détaille JiHye-Sarah Roy. Puis elles tentent aussi de sensibiliser leurs amis, leur entourage.

«L’environnement, c’est vraiment un grand enjeu qu’on doit protéger si on veut que les générations futures aient un endroit où vivre», conclut Valérie Maisonneuve.

Plus de détails sur la page Facebook de C-Vert Gatineau.