Hommage à la langue française par Raôul Duguay à Gatineau

Cynthia Plamondon cynthia.plamondon@tc.tc
Publié le 8 novembre 2014
Raôul Duguay sur la scène du Théâtre de l’île
TC Media-Cynthia Plamondon

FRANCOPHONIE. L’artiste engagé, Raôul Duguay, est un passionné de la langue française, ce n’est pas un secret pour personne. En collaboration avec Impératif français, le poète et musicien s’est livré à une causerie au Théâtre de l’île de Gatineau, samedi après-midi.

L’organisme Impératif français est en perpétuelle promotion de la culture d’expression française. Cette fois, c’est par le biais d’une rencontre entre les réflexions et les chansons de Raôul Duguay que la sensibilisation s’est effectuée à Gatineau.

« J’ai donné le titre Mange ta soupe à l’alphabet à cette présentation parce qu’actuellement, les gens ne lisent pas assez. Mon discours a porté sur la dénaturation de la langue. On a un problème d’identité ici. On doit protéger notre langue et  c’est ma mission depuis plus de 50 ans » déclare M. Duguay.

Cet échange intimiste a offert au public gatinois un mélange d’émotions, d’opinions et d’humour. « Je n’ai rien contre l’anglais, je voudrais parler toutes les langues du monde. La plupart des gens d’ici parlent les deux langues. Par contre, pour ceux qui ont une mère et un père francophones, le français doit survivre au moins à la maison. Au travail, c’est très anglais. C’est la langue de l’économie. Sinon, c’est comme renier ses racines et sa culture », soutient Raôul Duguay, lorsque questionné sur la situation linguistique en Outaouais.

L’homme de 75 ans se dit inquiet quant à l’avenir de la langue française. Une cinquantaine de citoyens se sont déplacés pour l’événement.