Secondaire en spectacle et Multitude fusionnent


Publié le 20 mars 2017

©Photo TC Media - Louis-Charles Poulin

SPECTACLE. Secondaire en spectacle et Multitude ne feront qu’un cette année à l’École secondaire Hormisdas-Gamelin (ESHG).

Les 24 et 25 mars, à la Salle Desjardins dès 19h, environ 55 élèves d’ESHG présenteront Secondaire en spectacle c’est Multitude (SMS), soit une fusion entre les deux spectacles à la demande de la Commission scolaire au Cœur-des-Vallées. Depuis quelques mois, les élèves travaillent fort pour monter ce spectacle. «C’est énormément de travail, mais c’est vraiment amusant à faire», indique l’élève, Rose Marois-Brunet du comité organisateur.

Les élèves ont longuement réfléchi afin de «trouver un juste milieu et garder les meilleurs éléments de Secondaire en spectacle et de Multitude» afin de créer SMS. Le volet formation de Secondaire en spectacle et la portion concours devant des juges, qui permet d’atteindre la finale régionale, ont donc été conservés. «Le cœur de Multitude» a également été préservé puisque des élèves de secondaire 5, appelé les interscènes, feront une pièce de théâtre qui évoluera entre les numéros des artistes. À tout ça, s’ajoutent également des numéros artistiques hors-concours semblables à ce qu’il était possible de voir dans les spectacles de Multitude. 

Il y aura beaucoup de variétés cette année, soit de la danse, du chant, de la magie et de l’humour. -Tristam Smith

Afin de bien orchestrer le tout, huit adultes chapeautent le projet et aident l’ensemble des élèves de SMS. Le jeune magicien, Tristam Smith, trouve important de souligner l’apport des enseignants et anciens élèves qui les aident à s’améliorer pour qu’ils livrent la meilleure performance possible sur scène. «Moi ça m’a énormément aidé et je fais même d’autres spectacles un peu partout maintenant. Sans le volet formation de Secondaire en spectacle, je ne serais pas capable de monter un numéro et je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui. Ç’a vraiment changé ma vie», explique celui qui s’est déjà rendu au niveau provincial de ce concours panquébécois. Il ajoute qu’«il y aura beaucoup de variétés cette année, soit de la danse, du chant, de la magie et de l’humour».

Dans les années passées, Multitude avait l’habitude d’annoncer bien à l’avance la thématique de son spectacle. Cependant, les interscènes ont décidé de faire autrement cette année. «Le thème restera une surprise jusqu’au début du spectacle. On a décidé de garder le suspense, puisque c’est une nouvelle formule cette année», souligne Jasmine Léger Bigras des interscènes. «Ce sera loufoque et rempli d’humour. C’est nous qui avons écrit la pièce et on peut dire que ce sera drôle pour tous les groupes d’âge», confie une autre élève, Maude Lafrenière, qui ne voulait pas en dire davantage.

L’enseignante responsable de SMS, Kathleen Cryans, est bien heureuse du travail de l’ensemble des élèves impliqués dans le projet. Elle souligne que SMS représente une belle opportunité pour eux de se faire connaître en tant qu’artistes. «Ça donne une grande visibilité à nos élèves devant leur école et pour certains aussi à l’extérieur puisque certains gagnants sont choisis pour aller faire des spectacles ailleurs. Ils rencontrent d’autres artistes et ils se bâtissent un réseau», dit-elle.

Pour finir, les organisateurs précisent que ce sera le même spectacle qui sera présenté le 24 et le 25 mars. Cependant, seulement la soirée du 25 sera évaluée par des juges qui détermineront les élèves qui représenteront ESHG lors de la finale régionale.  10 $ par étudiant et 12 $ par adulte sont demandés pour assister au spectacle et il est possible de réserver son billet en écrivant à l’adresse suivante : katecryans@gmail.com