L’évadé de Pierre-Janet plaidera coupable


Publié le 18 mai 2017

David Harvey, ce prévenu de 22 ans qui avait été arrêté à Montréal cinq jours après s’être évadé du centre hospitalier Pierre-Janet, en décembre dernier, plaidera coupable aux nombreuses accusations qui pèsent contre lui. 

Selon toutes vraisemblances, il aurait consenti à une sentence négociée par son avocate, Me Mélina Cham, et la Couronne. Les deux parties présenteront leur  suggestion commune au tribunal vendredi.

Harvey, qui séjournait dans une unité sous surveillance destinée aux détenus de l’hôpital psychiatrique du secteur Hull, aurait reçu l’aide d’une employée pour s’enfuir, le 3 décembre.

La préposée aux bénéficiaires avait été retrouvée gisante dans une salle de bain, dépourvue de sa carte magnétique servant à ouvrir les portes sécurisées de l’établissement.

Isabelle Bélanger, 36 ans, a finalement été accusée il y a quelques semaines d’entrave au travail des policiers, de méfait public pour avoir rapporté une infraction non commise et d’évasion d’une garde légale.

Selon le procureur de la Couronne Me Stéphane Rolland, la Gatinoise serait passée aux aveux au cours de l’interrogatoire policier suivant son arrestation survenue deux semaines après l’évasion.

Vladislav Arcea, un Montréalais de 22 ans, a écopé de cinq ans de pénitencier, en reconnaissant sa culpabilité à deux des treize accusations déposées à son endroit.

Pour sa part, Kevin St-Pierre, l’autre présumé complice, est toujours en attente de son procès.