Le Centre alimentaire Aylmer conserve sa place

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Centre alimentaire d’Aylmer a signé un nouveau contrat de cinq ans pour conserver ses locaux sur la rue Eardley.

La directrice du Centre alimentaire d'Aylmer, Donna Lévesque. (Photo: Patrick Voyer)

L’organisme venant en aide aux plus démunis du secteur d’Aylmer ne savait pas s'il allait pouvoir demeurer dans l’ancienne école Eardley où il avait déménagé il y a cinq ans après la vente de l’ancien centre Bruyère qui logeait plusieurs organismes.

Le contrat avec le propriétaire de l’édifice était venu à échéance et l’entente de financement avec la ville de Gatineau aussi. S’il était possible de signer une nouvelle entente dans l’édifice, celle avec la Ville pour aider à payer le loyer n’était pas renouvelable.

Malgré tout, le Centre alimentaire Aylmer a décidé de signer une nouvelle entente dans les derniers jours avec le propriétaire de l’édifice pour cinq ans, a indiqué sa directrice générale, Donna Lévesque.

En plus du service de dépannage alimentaire, le Centre Alimentaire Aylmer offre plusieurs autres services à la clientèle de ce secteur comme une cafétéria, des petits déjeuners dans les écoles, un service de traiteur, etc.

Le déménagement du centre dans un autre endroit moins coûteux aurait nécessairement signifié un endroit plus petit, ajoute Mme Lévesque. Il aurait donc fallu laisser tomber certains services et ce n’était pas dans les plans de l’organisme. C’est pourquoi le Centre alimentaire Aylmer a décidé de rester sur place.

Financement

Reste à finaliser la partie financement pour pouvoir assurer le paiement de ce loyer pendant toutes ces années. «On est toujours à travailler pour trouver de l’argent pour nous aider, mentionne-t-elle. On explore différentes possibilités.»

Même si le montant à aller chercher est important, Donna Lévesque n’est pas encore au stade critique. «Oui ça m’inquiète un peu, souligne-t-elle. Mais j’ai toujours espoir. On travaille sur des choses.»

D'ici là, l’organisme pige dans le petit bas de laine mis de côté pour faire face aux imprévus ou aider plus de familles. Mais il n’est pas très profond. «Il va falloir que la situation se règle assez vite», avoue Mme Lévesque.

Parmi les options déjà envisagées il y a quelques années, il y avait la création dans le secteur d’Aylmer d'un emplacement semblable au centre Jules-Desbiens dans le secteur de Hull, appartenant à la Ville, mais abritant des organismes.

Lors de la fermeture du Centre Bruyère, plusieurs organismes devant déménager avaient milité pour ce scénario. «Cette idée est toujours bonne», indique Donna Lévesque sans s’avancer sur sa possible réalisation.

Organisations: Centre alimentaire Aylmer, école Eardley, Centre Bruyère

Lieux géographiques: Secteur d’Aylmer, Gatineau, Secteur de Hull

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires