Sections

Un cardio poussette dans les parcs de la ville

Publié le 8 mars 2008
Une nouvelle session de cardio poussette prend son envol dans la semaine du 17 mars.

Nutritionniste et éducatrice de formation, Natalie Rousseau croit tellement en son produit qu’elle a choisi de quitter son emploi au gouvernement fédéral pour suivre sa vocation: «J’ai étudié dix ans à l’université dans ces domaines-là et j’ai envie de faire seulement ce que j’aime», indique-t-elle, sourire aux lèvres.

L’arrivée de sa fille Coralie dans sa vie, elle qui vient tout juste de fêter son 1er anniversaire, a changé plusieurs de ses perspectives. «Tout le temps que j’étais enceinte, je voulais rester à la maison avec ma fille. Ce projet-là me permet ça.»

Car Coralie suit elle aussi les cours de cardio poussette mis sur pied par sa maman, prenant l’air quatre matins par semaine, dans l’un des trois parcs ciblés par l’activité, soit le Lac Leamy, le sentier de la sucrerie à Chelsea ou celui du Manoir des Trembles. «On dit que quand tu es maman ou bébé, il faut que tu sortes dehors deux fois par jour. Ils le feront avec moi au moins une fois par semaine!»

Le cardio poussette a comme objectif de remplir plusieurs besoins de la maman. Outre le bonheur de remplir d’air frais ses poumons, les exercices effectués pendant l’heure et quart que dure la séance sont spécialement conçus pour la nouvelle maman, mettant l’accent sur l’entraînement cardiovasculaire, mais aussi sur le musculaire, avec une attention toute particulière sur le renforcement du plancher pelvien et des muscles abdominaux profonds.

L’activité veut également répondre au désir de socialiser des nouvelles mamans: «Moi, quand je vais à des cours, j’aime ça rencontrer des mamans, savoir leur nom, l’âge de leur bébé…», admet Natalie. Voilà une des raisons qui la poussent à restreindre ses groupes à un minimum de 15 personnes (plus les bébés bien entendu!).

Avec cette dynamique de groupe, où chaque participante se présente dès le premier cours, il est plus facile de se sentir à l’aise, et de socialiser. Car on sait qu’en tant que nouvelle maman, on a des tonnes d’interrogations: «Chaque bébé est unique, mais ça fait du bien de savoir que d’autres bébés ne dorment pas!», donne en exemple Mme Rousseau.

Ouvertes à toutes, les séances de cardio poussette s'adaptent aux capacités de chacune: «C’est sûr qu’il faut que tu sois capable de marcher une bonne marche d’un bon pas. […] Oui tu peux être très en forme, ou être moins en forme, tu y mets l’intensité que tu veux.»

La prochaine session de cardio poussette débute le 17 mars, pour une période de 11 semaines. Des cours sont donnés quatre fois par semaine, en avant-midi ou en après-midi. Pour celles qui ont encore quelques mois à porter un bedon rond, sachez qu’une session d’été, payable à la semaine plutôt qu’en session en raison des vacances, sera offerte.

Sachez aussi que le désir d’aider et le dynamisme de Natalie Rousseau ne s’arrêteront pas là, elle qui projette déjà de mettre sur pied des projets semblables pour d’autres types de clientèle, telles que les personnes âgées.

En écrivant à deslo@aei.ca, Natalie Rousseau pourra vous faire parvenir un document complet sur le cardio poussette. Il est aussi possible de la joindre au 819 770-2089.