Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

19 février 2017

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Digne des séries, l'Intrépide gagne un duel émotif

MIDGET AAA. Des buts, des punitions, des discussions avec les arbitres et des coups qui ont fait rager. Il n'y a pas à dire: on a eu le droit à un match de séries au complexe Branchaud-Brière.

Les émotions et l'intensité ont augmenté d'un, voire deux crans dans ce troisième duel opposant l'Intrépide de Gatineau aux Riverains du collège Charles-Lemoyne.

Les locaux ont doublé les visiteurs au compte de 6 à 3 pour finalement prendre les devants dans cette série.

Dans ce cas-ci, le résultat est secondaire. Beaucoup de moments ont marqué la rencontre. Difficile de n'en retenir qu'un seul.

Le but refusé des Riverains qui a finalement été accordé a donné le ton à cette partie endiablée. De quoi mettre en furie l'entraîneur-chef Martin Lafleur qui voyait les visiteurs ouvrir la marque sur un désavantage numérique.

Cette décision controversée a fouetté ses troupes qui ont répliqué par la bouche de leurs canons avec cinq buts sur onze jeux de puissance.

Alexandre Gagnon (deux fois), Adam Gaudreau, Jason Horvath et Mathieu Gagnon ont touché la cible sur les attaques massives. Jérémy Cardinal a marqué l'autre but des Gatinois.

«On était sur les talons, on n'avait pas la même énergie qu'à l'habitude. On avait fait des erreurs mentales qui ont occasionné des revirements. Le but accordé nous a donnés l'opportunité de nous relancer et d'avoir eu plus d'émotions dans notre jeu. Ç'a eu les effets escomptés», a avancé le pilote gatinois.

Les Riverains ont fait vibrer les cordages sur les unités spéciales. Frédéric Abraham et Frédérik Théorêt ont profité d'une situation avec un homme en plus pour battre le gardien Jérémie Lefebvre. William Cunnings en a fait de même, mais sur une infériorité numérique.

Et ce que les partisans se souviendront le plus? La triste fin de match.

On est bons en mathématiques. Ils ont fini en troisième position avec 31 points de plus que nous. On sait que cette série est loin d'être finie. On veut garder notre concentration pour le prochain match. -Martin Lafleur, entraîneur de l'Intrépide

Lorsque les protégés de Lafleur ont cloué le cercueil des troupiers de Guillaume Latendresse dans cette partie avec un but dans une cage déserte, Abraham, lui, a étampé avec un coup de coude au visage Xavier Simoneau, qui s'en allait célébrer avec ses coéquipiers.

Il y a aussi eu un incident avec une bouteille d'eau qui aurait été lancée des estrades vers le banc des joueurs, puis retourner aux estrades.

Lafleur n'a pas vu ce qui s'était produit. On ignore encore si le #81 sera en uniforme lundi pour le quatrième affrontement de la série.

On tentera surtout dans le clan gatinois de ne pas se laisser envahir par le sentiment de revanche. On veut surtout se concentrer sur la prochaine rencontre qui pourrait s'avérer décisive dans cette série.

Un autre gain et l'Intrépide éliminerait Charles-Lemoyne. Une défaite et la série serait transportée à Longueuil mercredi pour le match ultime.

«On est bons en mathématiques. Ils ont fini en troisième position avec 31 points de plus que nous. On sait que cette série est loin d'être finie. On veut garder notre concentration pour le prochain match», a conclu Martin Lafleur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média