Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

22 février 2017

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

L'Intrépide éliminé de la Coupe Jimmy-Ferrari

MIDGET AAA. Le résultat du match décisif ne reflète pas la partie, encore moins l'allure de la série.

Alors que l'Intrépide de Gatineau disputait sa saison et ses espoirs de demeurer dans la course pour la Coupe Jimmy-Ferrari, la formation de Martin Lafleur s'est inclinée au compte de 7 à 2 face aux Riverains du collège Charles-Lemoyne dans ce cinquième et dernier duel entre les deux clubs qui prenait place au Sportium, à Sainte-Catherine.

En regardant le classement, on pourrait dire que la logique a été respectée. Que la troisième équipe au tableau en saison régulière n'a fait qu'une bouchée de la 13e troupe sur 15 lorsque ça comptait le plus.

Mais ce ne serait pas rendre justice à l'Intrépide.

Comme le pilote gatinois l'avait bien dit après le quatrième affrontement, pas grand monde aurait osé parier que la formation outaouaise forcerait la tenue d'un match décisif face aux Riverains.

«Je suis fier de comment mes joueurs ont joué cette série. On les a amenés à un cinquième match», a mentionné Martin Lafleur, qui n'a pas embarqué dans les excuses, bien que plusieurs lui donneraient raison.

Remplie de décisions douteuses

Quelles excuses, parle-t-on?

La série contre les Riverains a retenu l'attention pour certaines décisions douteuses. Pas seulement une, ni deux. Trois entre autres!

Au match numéro trois, on avait refusé un but aux Riverains. Le jeu s'est poursuivi et lorsqu'il s'est arrêté, Guillaume Latendresse, entraîneur au collège Charles-Lemoyne, a discuté virulemment avec l'arbitre qui avait refusé le but, lui positionné derrière le filet de Jérémie Lefebvre.

L'officiel a consulté ses adjoints et la décision a été renversée.

Avant la fin de la rencontre, un coup de coude vicieux de Frédéric Abraham au visage de Xavier Simoneau a valu au meilleur compteur des Riverains d'être suspendu pour trois rencontres. Le lendemain matin, les hauts-placés de la Ligue midget AAA avait diminué la suspension à une partie, ce qui a permis à Abraham de disputer la cinquième joute.

Jérémie a été l'un des joueurs les plus constants de la série. Il a été un des meilleurs joueurs, même. Et on parle de la série, mais depuis la deuxième moitié de saison qu'il joue bien de même. Il a fait ouvrir bien des yeux et a pris confiance. Il n'est aucunement à blâmer ce soir.. -Martin Lafleur, entraîneur-chef de l'Intrépide

«Ce n'est pas des choses qu'on a le contrôle dessus. Ça fait partie des séries et il faut vivre avec ça», a déclaré l'entraîneur de l'Intrépide.

Et la dernière de cette série de rebondissements? Lors du duel ultime entre les deux équipes, l'Intrépide avait brisé la glace dès la première minute de jeu. Le but avait été accordé pour finalement être refusé.

«Ce but nous donnait du momentum. À la place, ça nous a refroidi», a raconté Lafleur.

Il aurait pu grimper aux rideaux et crier à l'injustice. Il ne l'a pas fait.

«Il faut donner crédit aux Riverains. Ils ont été rapides et ont mis de la pression sur nos défenseurs. Ils ont profité de chacune de nos erreurs ce soir. On a causé trop de revirements qu'on aurait pu éviter.»

Par deux fois, on a cru l'Intrépide revenir dans la partie. D'abord lorsque Xavier Simoneau a battu le cerbère Tommy Da Silva (30 arrêts) sur un retour de lancer pour réduire la marque à 3-1.

Puis, au début de la troisième période, les Gatinois sont sortis en lion avec un but de Jérémy D'Auray.

Mais les Riverains ont bénéficié des largesses de la brigade défensive pour mettre le match hors de la portée des visiteurs. Anthony Imbeault, auteur d'un doublé, a été un poison. Idem pour Abraham, investigateur de deux buts des Riverains.

Chapeau à Lefebvre

Ne vous fiez pas à la feuille de pointage. Oui, Jérémie Lefebvre a été retiré de la rencontre au profit de Mikaël Foucher, mais s'il y a eu un match décisif, c'est en grande partie à cause du gardien de 16 ans.

Vis-à-vis les Riverains, il aura reçu près de 200 lancers. Si Martin Lafleur l'a sorti, c'était en mesure de fouetter ses troupes.

«Jérémie a été l'un des joueurs les plus constants de la série. Il a été un des meilleurs joueurs, même. Et on parle de la série, mais depuis la deuxième moitié de saison qu'il joue bien de même. Il a fait ouvrir bien des yeux et a pris confiance. Il n'est aucunement à blâmer ce soir.»

Espérons que Lefebvre a encore quelques cartes dans sa manche car son équipe en aura bien besoin.

Si son parcours pour la Coupe Jimmy-Ferrari est terminé, l'Intrépide de Gatineau peut toujours espérer à soulever la Coupe Dodge.

Selon la nouvelle formule, il doit battre les autres clubs éliminés de sa division en commençant par le bas du classement, soit les Forestiers d'Amos le 10 mars prochain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire