Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

01 avril 2017

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

L'Intrépide fait une croix sur la Coupe Dodge

MIDGET AAA. Ils ont tenu tête à leur bête noire, mais ç'aura été insuffisant au final. Cette fois-ci, les joueurs de l'Intrépide rangeront leur équipement pour de bon avant la prochaine saison de hockey.

 

Après avoir été évincé de la Coupe Jimmy-Ferrari il y a un mois au premier tour, le club gatinois du circuit Baillairgé a été éliminé lors du tournoi de la deuxième chance.

En route vers la Coupe Dodge, les protégés de Martin Lafleur avaient mis un terme aux espoirs des Forestiers d'Amos et du Rousseau-Royal de Laval-Montréal lors des deux dernières semaines. Ils devaient faire de même avec les Phénix du collège Esther-Blondin, qui avaient eu son numéro tout au long de la saison régulière.

Si on a réussi à neutraliser la troisième meilleure offensive de la Ligue, qui lui a donné des maux de tête durant la campagne, l'Intrépide n'aura pas arraché le résultat souhaité.

On s'est plutôt incliné au compte de 2 à 1 dans un duel défensif.

Alors qu'on s'attendait à une confrontation offensive; avec l'arsenal explosif des Phénix jumelé au brio offensif de Gatineau depuis la reprise des activités il y a deux semaines, ç'a été tout le contraire.

«On méritait définitivement un meilleur sort. On leur a laissé peu de chances de marquer et peu de tirs aux buts. C'est une équipe qui nous avait malmenés à quelques occasions durant la saison.»

«Aujourd'hui, je suis fier de comment on s'est présenté. On a respecté le plan de match et on a imposé notre tempo, notre style durant la rencontre. On voulait jouer à notre façon, avec intensité et énergie, en plus d'être responsable défensivement et c'est ce qu'on a fait», a souligné Martin Lafleur.

Le pilote gatinois aurait voulu que ses joueurs repartent avec la victoire. Si on inversait le scénario, l'Intrépide n'aurait plus qu'eu à se défaire des Vikings de St-Eustache, dernier obstacle pour se qualifier en vue de la Coupe Dodge.

Et ç'aurait pu arriver. L'équipe de Lachenaie a doublé son avance sur un but chanceux par l'entremise de Xavier Parent tôt en troisième période.

Le défenseur gatinois Jacob Dumouchel a réduit la marque en déjouant le gardien Philippe Bond (31 arrêts) plus tard lors de l'engagement. On a tenté d'en ajouter un autre, mais on s'est buté à des poteaux et une défensive hermétique.

C'est Christophe Farmer qui avait brisé la glace à la fin du premier vingt.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire