Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

11 octobre 2017

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Marc Louis-Seize brigue la mairie de L’Ange-Gardien

©Photo collaboration spéciale

ÉLECTIONS. Marc Louis-Seize, conseiller municipal dans le district Arpents-Verts depuis 22 ans, souhaite être élu à la mairie de L’Ange-Gardien le 5 novembre.

Celui qui est maire suppléant depuis huit ans estime posséder les compétences requises afin d’occuper la mairie dans le but de développer et faire rayonner sa municipalité. «Après tous mes mandats, je pense que j’ai fait le tour du lac comme on peut dire», fait savoir celui qui dit être fin prêt à relever un nouveau défi. «Si on me fait confiance, je vais continuer à travailler pour améliorer la qualité de vie des citoyens», s’engage-t-il en souhaitant travailler en collaboration avec l’ensemble des membres du conseil. «On va travailler à développer rapidement une orientation et un plan d’action pour les quatre prochaines années.»

En tant que conseiller, M. Louis-Seize mentionne avoir contribué à la réalisation de nombreux projets, entre autres, la nouvelle mairie, l’élaboration de bonnes pratiques environnementales et la création du parc d’affaires. «En loisirs, pour moi ce qui est le plus important c’est ce qu’on a réglé ce printemps avec notre entente de loisirs avec la Ville de Gatineau pour les dix prochaines années», indique-t-il en ajoutant que cette entente est très appréciée des citoyens. «Les gens sont clairs, on ne doit pas toucher à cette entente puisque l’offre de services est bonne», dit-il en spécifiant que L’Ange-Gardien n’a pas intérêt à modifier cette entente. «C’est important que nos jeunes familles aient accès à des loisirs.»

L’engagement que je fais, c’est d’administrer la municipalité avec la même rigueur que les maires avec qui j’ai travaillé. -Marc Louis-Seize

M. Louis-Seize souligne que L’Ange-Gardien a l’un des plus bas taux d’imposition en Outaouais et qu’il s’agirait peut-être même du moins élevé. «Si jamais il y avait des hausses de taxes, on les limiterait au plus bas pourcentage possible, soit selon le coût de la vie», informe-t-il en soutenant que son objectif est d’éviter d’augmenter les taxes s’il est élu. Le candidat à la mairie aimerait organiser une rencontre avec le député de Papineau, Alexandre Iracà, afin de voir comment il serait possible de faciliter l’accès à internet haute vitesse, améliorer le réseau cellulaire et asphalter la route 315 pour permettre aux cyclistes de pédaler jusqu’à Buckingham. Au niveau du parc Champboisé, il mentionne que la municipalité travaille présentement à planifier le futur de l’endroit.

Dans les prochaines années,  M. Louis-Seize a aussi l’intention de poursuivre les efforts au niveau du compostage. «On va aider les citoyens en donnant des formations, car je pense que l’avenir est là. On va travailler à changer les mœurs pour avoir de bonnes pratiques environnementales», assure-t-il. «On est proactif et on va continuer de l’être», conclut-il. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média