Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

13 octobre 2017

Pedneaud-Jobin entend redonner vie aux anciens centres-villes

©TC Media - Michel Moyneur

S’il obtient la faveur populaire le 5 novembre, Maxime Pedneaud-Jobin promet de revitaliser les anciens centres-villes. 

En conférence de presse, vendredi, le maire sortant de Gatineau s’est engagé à redonner vie à ce qui était autrefois le cœur de Gatineau, d’Aylmer, de Buckingham et de Masson-Angers.

Pour ce faire, il propose d’injecter 2,8 M$ au cours des quatre prochaines années pour «animer et revitaliser» les quatre ex-centres-villes.

«Revitaliser un ancien centre-ville, c’est complexe et ça prend du temps. Dans un contexte où il faut attaquer du côté de la culture, de l’animation commerciale et des infrastructures, ça prend des gens qui ont une même vision de l’importance du développement local et qui travaillent ensemble pour atteindre cet objectif-là, car on ne peut jamais le faire en le prenant juste par un bout. Ça prend une intervention municipale complète», a souligné M. Pedneaud-Jobin.

Pour lui, les besoins doivent avoir préséance sur la parité.

«Je ne crois pas qu’on doit y aller per capita. Il faut vraiment qu’on y aille avec les projets. C’est là où chacun des élus va devoir démontrer que dans leur secteur la priorité est un peu plus grande. C’est mieux d’y aller par projet et en fonction des besoins que d’essayer de trop séparer le tout de façon mathématique», a noté le chef d’Action Gatineau.

«Notre modèle, c’est la rue Principale à Aylmer. Ça prend une concertation assez intense entre les commerçants, les résidents, les associations de résidents et la Ville. Avec ce qui a été fait, dans quelques années, je crois qu’on pourra par exemple parler de la rue Notre-Dame (dans le Vieux-Gatineau) avec autant de fierté qu’on le fait pour la rue Principale.»

«Un fond d’animation pourrait assurer que des événements reviennent. On l’a vu au centre-ville avec la patinoire (du ruisseau de la Brasserie) et Agwàtà. Ça peut aussi être de plus petites activités de façon continue pour que ce soit un milieu de vie attirant pour les familles», a conclu le maire sortant.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média