Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

13 octobre 2017

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Valérie Pelletier vise la mairie de Montpellier

©Photo gracieuseté

ÉLECTIONS. La conseillère sortante Valérie Pelletier se présente à la mairie de Montpellier afin de revitaliser la municipalité et assurer le bien-être des citoyens.

Détentrice d’un bac en enseignement préscolaire et primaire, Mme Pelletier s’est engagée dans plusieurs organismes communautaires et l’organisation d’événements depuis son arrivée à Montpellier en 2005. En tant que conseillère municipale,  elle mentionne que sa plus grande fierté est d'avoir piloté la réalisation de la phase I du parc intergénérationnel, d’avoir travaillé à la mise en place des services en sécurité alimentaire FrigoQuiroule et Village Nourricier ainsi qu'à la modification du règlement d'urbanisme afin de permettre l'implantation de potagers. À titre de responsable des questions famille et aînés, elle a incité le Conseil à procéder à la mise à jour de la Politique familiale municipale et Municipalité amie des aînés, dont une nouvelle version de cette politique devrait être adoptée en 2018, informe celle qui vise maintenant la mairie.

«Il y a urgence d’entrer en action au niveau économique parce qu’on a eu la fermeture du Riopel qui fait mal au moral de plusieurs. Il y aussi eu la menace de fermeture du Dépanneur du Lac Schryer. Pour l’instant, il y a une citoyenne qui l’a repris pour un an, mais on veut stimuler [l’économie] pour réussir à garder nos commerces et éventuellement rouvrir le restaurant-bar et motel. C’est quelque chose d’important pour la population et la survie de la municipalité», indique celle qui souhaite coordonner les efforts avec les commerçants afin de revitaliser la municipalité si elle est élue. «Il faudrait jumeler les efforts au niveau de la promotion […] Il y aurait la possibilité de regarder du côté des entreprises en économie sociale, que ce soit des OBNL ou des coopératives, pour essayer de remettre sur pied certaines entreprises. Il faut essayer de voir s’il n’y a pas différents partenariats possibles», propose-t-elle comme solutions.

Il y a urgence d’entrer en action au niveau économique parce qu’on a eu la fermeture du Riopel qui fait mal au moral de plusieurs. -Valérie Pelletier

Mme Pelletier souligne que la municipalité est maintenant propriétaire du presbytère. La candidate à la mairie veut élaborer rapidement l'avant-projet d'aménagement de l’endroit afin qu’il accueille la nouvelle bibliothèque pour le déposer au ministère de la Culture. Elle projette également de créer un espace de culture numérique qui devrait faire de Montpellier un chef de file dans la région, le tout grâce à une subvention qui pourrait atteindre 90 % de la valeur du projet, selon elle. «Ça serait un investissement minime pour la municipalité pour un projet qui a un grand potentiel d’attirer des gens et d’être une fierté pour la population». Mme Pelletier s’engage aussi à organiser des rencontres et à être disponible pour rencontrer les citoyens, à travailler dans le but de trouver des façons de diversifier les sources de revenus de la municipalité et à aider financièrement les citoyens, entre autres, au niveau de leur installation septique.

Rappelons que le maire sortant, Stéphane Séguin, brigue également la mairie et qu’il avait présenté ses projets futurs pour la municipalité dans un article dans le journal La Petite-Nation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média