Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

28 octobre 2017

«Je n’ai jamais embrassé quiconque de force», se défend Patrick Doyon

Chers électeurs du district du Plateau,
Chers amis,

Vous comprendrez tous que ma famille et moi-même sommes sous le choc à la suite du reportage diffusé par Radio-Canada jeudi, reportage alléguant que j’ai commis, par le passé, des gestes ou tenus des propos inappropriés.

Que ce soit clair, je n’ai jamais embrassé quiconque de force.

À toute personne avec qui j’ai travaillé à l’époque et que j’aurais pu offenser par mes propos de quelque nature que ce soit, vous me voyez ce aujourd’hui sincèrement désolé et repentant.

Toute situation où un employé se sent inconfortable, intimidé ou victime de comportement inapproprié se doit d’être dénoncée et le reportage de Radio-Canada nous rappelle aussi qu’une dénonciation formelle et rapide aurait permis à quiconque que j’aurais pu offenser de s’exprimer et pour moi de présenter, en temps opportun, toutes mes excuses et de m’amender.

Après discussion avec les membres de mon entourage et surtout avec ma famille, je n’ai plus l’énergie de continuer une campagne électorale où j’aurai à défendre mon intégrité et non mes idées pour les citoyens du Plateau. Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui m’ont offert soutien et amitié au cours des derniers jours.

Dans les circonstances, il m’apparaît sage de retirer ma candidature et de prendre un temps de réflexion pour la suite des choses.

Je ne ferai plus aucun autre commentaire sur ce sujet.

Patrick Doyon

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média