Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

26 février 2017

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Les derniers Jeux d'Élie Sirois

GYMNASTIQUE. Six ans et quatre participations plus tard, Élie Sirois tire un trait sur les Jeux du Québec, lui qui a compilé médaille après médaille.

Âgé de 16 ans, le gymnaste du club Unigym a représenté la délégation bleue et or à Valleyfield-et-Sallaberry, Saguenay, Drummondville et Alma, lui qui a grimpé 15 fois sur le podium sur 31 épreuves!

«Chaque fois, ç'a été une expérience différente», a raconté Elie lorsque joint au téléphone.

À sa dernière aventure aux Jeux, il aura ajouté à sa collection cinq autres honneurs avec une médaille d'or (anneaux), deux d'argent (arçons et en équipe) et autant de bronze (sol et au total des épreuves).

Surtout, il aura eu un rôle de vétéran, de leader. Il prend le temps de souligner qu'il avait pour mission d'encourager ses coéquipiers et aussi d'aider ses camarades qui pour contrôler leurs émotions.

Élie Sirois laissera également un héritage de souvenirs et de médailles, dont le triplé de l'Outaouais. Alors qu'il montait sur la plus haute marche du podium pour l'épreuve des anneaux dans la catégorie Représentativité, il avait à sa droite Éloïc Brazeau (trois fois médaillé d'argent dimanche) et à sa gauche Mathis Bélec (un doublé de bronze).

Dans la classe Excellence, Benoît Tremblay a amassé l'or (anneaux) et le bronze (barre fixe). La veille, ce quatuor d'athlètes avec Vincent Mercier et Liam Demers-MacDonald avaient obtenu l'argent en équipe.

Leurs homologues féminins avaient volé le spectacle en soutirant l'or lors de cette même épreuve. Ces dernières en Excellence seront justement en action lundi. Dans la classe Représentativité, Noémie Larose (2e saut, 3e sol, 3e au total) et Chloé Martineau (1re au total, 2e barres) ont ajouté d'autres médailles au compteur outaouais.

Saut dans le temos

Élie Sirois, lui, s'est amusé à retourner dans ses souvenirs.

Ç'a été une leçon et je vais en garder de bons souvenirs. On a appris que si l'un de nous se décourage, il faut aller le voir, le réconforter et l'encourager. C'est ça, l'esprit des Jeux. -Élie Sirois, gymnaste de 16 ans

Il y a six ans, à ses débuts, il avait réussi à monter deux fois sur le podium. Puis, la fois suivante, il avait épaté avec six médailles. Il y a deux ans à Drummondville, il n'avait pas poursuivi sur sa lancée avec une deuxième place et une troisième position seulement.

«Mes premiers Jeux n'avaient pas été comme les autres. Je n'avais pas profité du moment. J'étais très gêné, je suivais les plus vieux, mais je n'encourageais pas beaucoup.»

«La fois d'après, je me suis amusé et j'ai encouragé. J'ai vécu les Jeux du Québec comme il se doit et j'ai montré aux autres à faire de bonnes choses. Avec Samuel Gaudet-Pellerin, on avait cumulé 12 médailles, c'était vraiment spécial», a-t-il lancé avec enthousiasme.

En 2015, on s'attendait à un grand splash de sa part et de ses coéquipiers. Ça n'a pas été le cas.

«Ç'a été une leçon et je vais en garder de bons souvenirs. On a appris que si l'un de nous se décourage, il faut aller le voir, le réconforter et l'encourager.»

«C'est ça, l'esprit des Jeux», a ajouté celui qui doit désormais prendre sa retraite des Jeux à titre d'athlète.

Élie ne le cache pas: il aimerait bien y retourner, mais cette fois-ci à titre de missionnaire ou bénévole. Il voudrait poursuivre ce qu'il a commencé en aidant et soutenant les nouveaux qui feront leur entrée dans l'univers des Jeux du Québec.

Décompte des médailles

Après deux journées fastes, l'Outaouais compte 28 médailles. Outre en gymnastique (18 médailles) et en ski de fond (neuf podiums), notons aussi le bronze récolté par Justine Drolet en trampoline.

D'autres ont bien fait, notamment l'équipe masculine de curling qui est invaincue après quatre sorties.

En escrime, Ariane Poirier s'est inclinée en demi-finale, obtenant le bronze.

Si on se dirige sur les patinoires, la formation de hockey féminin a gagné ses deux premiers duels, mais a été battue par le Centre-du-Québec en quarts-de-finale. Le patineur de vitesse Christian Kisala a quant à lui atteint la demi-finale au 1500m.

Les plongeurs Emma Ross, Éric Bisson et Samantha McBean, entre autres, seront à surveiller dans la piscine du pavillon Wilbrod-Dufour.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média