Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

03 mars 2017

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Médaille argentée, amitié dorée

NAGE SYNCHRO. Quatre dixièmes de point. C'est ce maigre écart qui séparait l'or de l'argent pour Emanuelle Gauthier et Justine Gillis aux Jeux du Québec.

En équipe pour l'épreuve de duo des 17 ans et moins, la paire gatinoise a obtenu la note de 64,5542 points. Un résultat qui dans les qualifications lui aurait donné la première position, mais dans la ronde finale, ses confrères de la Rive-Sud auront mieux fait… de quatre dixièmes de points.

On pourrait croire que c'est frustrant d'être passée si près de la médaille d'or. Surtout qu'au premier tour, Emanuelle et Justine trônaient au premier rang.

Et il y a deux ans à Drummondville, les élèves du collège Saint-Joseph étaient montées sur la plus haute marche du podium à cette même épreuve. L'objectif du doublé était à leur portée.

Leur réaction? Légèrement déçues certes, mais pas assez pour leur enlever leur sourire sur leur visage.

«En qualifications, c'était quand même serré, souligne Emanuelle. Et on ne peut pas être triste. On a fini 2e au Québec. C'est excellent.»

«On a donné tout ce qu'on avait. Ça ne sert à rien de regarder ce que les autres ont fait. On peut être satisfait de nous. Et on est chanceuse d'avoir pu participer aux Jeux pour une deuxième fois», ajoute pour sa part Justine.

Vous voyez? Contentes!

Quand on nage, on est en symbiose. Il n'y a pas beaucoup de gens qui ont une complicité comme la nôtre. On a tout fait ensemble. -Justine Gillis, 16 ans.

La complicité entre les deux ados de 16 ans est hors de l'ordinaire. Ayant démarré la nage synchronisée à l'âge de cinq ans, elles ne se quittent plus. Surtout que leur temps passé ensemble a augmenté avec le volet compétitif qui s'est ajouté à leur quotidien il y a de cela sept ans.

Les filles se connaissent bien et leur connexion est sans limite.

«On n'a pas besoin de se parler pour savoir quoi faire. On se regarde et on sait tout de suite ce qu'il faut faire», lance Emanuelle.

«Quand on nage, on est en symbiose. Il n'y a pas beaucoup de gens qui ont une complicité comme la nôtre. On a tout fait ensemble», mentionne Justine.

Parlant de tout faire, les deux complices auront l'occasion de se faire voir à nouveau sur la scène provinciale et ainsi ravoir une chance de remonter sur la première marche du podium plus tard durant la saison sur la scène provinciale.

Les Jeux du Québec étant une des premières compétitions rassemblant toutes les régions, les produits de Gatineau Synchro ne visent rien de moins que ravoir une médaille aux Championnats québécois en mai prochain.

Marque de 2015 égalée

La médaille remportée par Emanuelle et Justine était également la 51e de l'Outaouais aux Jeux du Québec à Alma, ce qui la place désormais au quatrième rang au classement des régions.

Un peu plus tôt dans la journée, trois de leurs coéquipières avaient mis la main sur le bronze. Ariane Gélinas en solo chez les U17, puis Cassiopée Belec et Emma Lebel en duo avec les 15 ans et moins. À ça s'ajoute une troisième médaille de bronze gagnée par l'équipe féminine de judo.

De quoi mettre un peu de pression sur les filles de nage synchro: l'équipe U15 est un espoir de médailles pour la journée de clôture samedi. Un podium de plus et la délégation bleue et or battrait la récolte de 2015 à Drummondville.

Elles pourraient cependant avoir un répit, car elles ne seront pas les seules en action. Le tennis de table et le badminton aussi.

À noter aussi lors de la journée de vendredi la victoire écrasante de la formation de hockey masculin de 10 à 0 sur les représentants du Saguenay Lac Saint-Jean ainsi que le quadruplé de Samuel Lamarche.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média