Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Baseball

Retour

09 mars 2017

Antony Da Silva-Casimiro - adasilvacasimiro@lexismedia.ca

Ottawa recevra les étoiles du baseball

CAN-AM. L'équipe cubaine sera de passage en juin dans la capitale. Idem pour un club sud-coréen. Mais ce qui retiendra surtout l'attention dans le monde du baseball sera le match des Étoiles un mois après la visite internationale.

Le parc RCGT et les Champions d'Ottawa ont été choisis afin de recevoir les étoiles de la Ligue Can-Am et de l'Association Américaine qui croiseront le fer les 24 et 25 juillet au stade du chemin Coventry.

Dans le cadre du 150e anniversaire, on verra donc l'élite du baseball indépendant dans la région. Les amateurs de balles seront gâtés, car non seulement il y aura le match des étoiles le mardi soir, mais la veille, une clinique avec joueurs et entraîneurs ainsi qu'un concours d'habiletés et un autre de circuits seront aussi de la programmation.

Et oui! Les puissants cogneurs du Canada et des États-Unis s'affronteront dans un duel de longues balles dans l'immense terrain d'Ottawa où il est difficile de frapper des coups de circuits.

«On amène le meilleur du baseball indépendant à Ottawa. C'est excellent pour développer le sport dans la région qui pourront voir les meilleurs joueurs des circuits indépendants de partout du continent en action», a mentionné Sébastien Boucher, voltigeur étoile des Champions, qui a déjà été invité deux fois à ce populaire rendez-vous.

L'an dernier à Saint-Paul, au Minnesota, plus de 12 000 personnes avaient pris part aux festivités. On espère bien que la capitale rayonnera autant alors qu'on célèbre un important anniversaire.

Plus de 100 joueurs et entraîneurs des 18 marchés des deux circuits indépendants convergeront dans la région. On a d'ailleurs dévoilé le logo: une feuille d'érable avec à l'intérieur les édifices d'Ottawa ainsi que des feux d'artifices pour souligner les festivités.

Peut-être que je serais au match des Étoiles. Je vais devoir bien jouer cette saison pour être invité. -Sébastien Boucher, 34 ans.

Surtout qu'on a la chance de voir plusieurs membres des Champions être de la partie.

«Austin Chrismon et Daniel Cordero y ont été et s'ils connaissent une bonne saison, ils devraient y retourner. Même chose pour Albert Cartwright. J'ai vu peu de joueurs faire ce qu'il peut faire tant défensivement qu'offensivement. Si Kenny Bryant poursuit sur ce qu'il a fait en 2016, on le verra aussi.»

«Et peut-être moi. Je sais que je vais devoir bien jouer pour y être», a ajouté le Gatinois de 35 ans sourire en coin.

Le joueur étoile du circuit Wolff pourrait bien obtenir une troisième invitation. C'est son gérant et bon ami Hal Lanier qui sera l'entraîneur pour la Ligue Can-Am. Il sera confronté à Rick Forney, pilote des Goldeyes de Winnipeg dans l'Association américaine avec qui il a remporté les grands honneurs la saison dernière.

En plus, Forney a été le protégé de Lanier à l'époque que ce dernier était le gérant de Winnipeg. De quoi pimenter cette partie amicale.

Un titre à défendre

Les Champions d'Ottawa ne pourront pas célébrer bien longtemps. Car en 2017, ils auront l'étiquette de champions collés dans le dos. Et la direction de l'équipe s'est assurée de ramener le noyau de la mouture championne.

On parle d'une douzaine de joueurs, dont les trois voltigeurs. À ça, on a mis la main sur Steve Brown, ancien des Aigles de Trois-Rivières qui détient plusieurs records de concession.

Mais ça n'amènera pas une compétition à l'interne.

«Il n'y aura pas de bataille pour un poste de partant. On va plutôt en profiter pour effectuer une rotation entre Adron (Chambers), lui et moi au poste de frappeur désigné», avance Sébastien Boucher.

Avec 19 joueurs signés, reste encore à dénicher un bon joueur au troisième coussin. Si le départ du Cubain Alexandro Malleta peut paraître moins grand avec Kenny Bryant au premier but, on n'a toujours pas trouvé un remplaçant à Donal Duarte, au troisième.

Selon Mike Nellis à la diffusion des matchs des Champions, Lanier attendra les coupures des clubs majeurs afin de mettre le grappin sur un bon joueur de champ intérieur. En raison des règlements, le gérant de 74 ans devra se tourner vers un jeune joueur, puisque toutes les places disponibles de vétérans sont occupées dans l'alignement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média