Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

03 mai 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Trois continents pour le retour des Grands feux internationaux

Après une année toute canadienne pour célébrer le 150e du Canada, les Grands feux retournent à la compétition internationale avec la présence de l'Espagne, des États-Unis, de l'Allemagne et de la Chine.

La compétition débutera avec la bataille des champions de 2012. D'abord, la firme Pitotecnia Zaragozana SA représentant l'Espagne et gagnante à Gatineau en 2012 sera en vedette le 4 août. Firme présente depuis plus de 150 ans, elle devrait offrir un spectacle magique et captivant aux spectateurs selon le directeur pyrotechnique des Grands feux, Yanick Roy.

Le 8 août, ce sera le tour des vainqueurs de l'autre grosse compétition québécoise en 2012, sur le site de la Ronde, de tenter de séduire le jury. La firme américaine Atlas PyroVision Entertainement proposera une soirée basée sur l'amitié entre les cultures.

Le 11 août, ce sera la visite de la firme NICO Europe Gmbh représentant l'Allemagne de venir illuminer le ciel de la rivière des Outaouais. La firme mettra en vedette les plus grandes chansons du cinéma.

La dernière soirée des compétitions, le 15 août, mettra en vedette la firme chinoise Liuyang Dancing Fireworks Group, qui a participé aux cérémonies d'ouverture des Jeux de Pkin.

Lors de la finale, après l'annonce du gagnant du trophée Zeus, ce sera la firme Royal Pyrotechnie de Yanick Roy qui offrira un spectacle aux spectateurs sous le thème des super-héros de Marvel et DC Comic.

Les spectacles se tiendront à nouveau sur le site du Musée canadien de l'histoire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média