Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 août 2018

Une étape de plus vers l’arrivée du gaz naturel

Thurso

Gazifère Thurso

©La Petite-Nation - Louis-Charles Poulin

Le projet d’extension du réseau de gaz naturel jusqu’à Thurso vient de recevoir une subvention de 10 millions $ du gouvernement du Québec.

SUBVENTION. Le Gouvernement du Québec vient d’annoncer l’attribution de 10 millions $ à Gazifère inc. pour l'extension de son réseau de distribution de gaz naturel jusqu’à Thurso.

Cette aide financière du Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a été confirmée par voie de communiqué par le député de Papineau, Alexandre Iracà, à deux jours du déclenchement officiel de la campagne électorale. «Le prolongement du réseau gazier permettra à de nombreuses entreprises de la région de bénéficier de cet outil de développement économique pour atteindre leurs objectifs et pour faire face à la concurrence», mentionne l’élu libéral.

Le projet sur lequel travaillent Gazifère et la Ville de Thurso, depuis déjà quelques années, représente un prolongement de près de 18 km du réseau de distribution de Gazifère de son extrémité est jusqu’à la municipalité et jusqu’au parc industriel. On estime qu’une trentaine d’entreprises pourront s’y raccorder dès sa mise en fonction. Cela pourrait représenter un volume de 13,5 millions de mètres cubes de gaz naturel.

«C’est une très bonne nouvelle pour la municipalité de Thurso. C’est quelque chose qu’on attendait depuis longtemps. Le dossier du gaz naturel est travaillé depuis longtemps. L’ancien maire avait travaillé sur ça un bout de temps, donc je dirais que ça fait environ huit ans qu’on attend ça», souligne le maire de Thurso, Benoit Lauzon. «L’industrie aujourd’hui demande du gaz naturel, donc c’est extrêmement important pour continuer notre développement», ajoute le préfet de la MRC de Papineau.

Pour le moment, ni la municipalité et ni Gazifère, n’est en mesure d’indiquer le coût total du projet et d’établir un échéancier. Cependant, on indique que cette subvention de 10 millions $ était essentielle à la concrétisation du projet. Les détails de celui-ci doivent maintenant être examinés et approuvés par la Régie de l’énergie du Québec avant d’amorcer les travaux. «Les coûts pour réaliser le projet vont être recalculés bientôt. Ça va faire partie de ce que la Régie va examiner. L’échéancier n’est pas non plus connu pour le moment», informe la Responsable des communications chez Gazifère, Maryse Fortin.

À noter qu’il est prévu que la réalisation du projet évitera l’émission de 11 500 tonnes de gaz à effet de serre (GES), soit l’équivalent du retrait de 3 382 voitures moyennes sur les routes du Québec.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média