Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

25 Avril 2018

Marie Pier Lécuyer - mplecuyer@lexismedia.ca

Des bras pour déménager les femmes dans le besoin

©Photo Gracieuseté

Les coups de pouce bénévoles sont toujours appréciés à la Maison d’hébergement pour Elles des Deux Vallées. Et l’initiative d’un groupe d’une vingtaine de personnes de la région ne fait pas exception.

Depuis quelques mois, des bénévoles donnent un coup de pouce à des femmes qui ont séjourné à la maison d’hébergement, lorsque vient le temps de quitter et de s’installer dans un nouveau logement.

«Ils ont décidé de déménager les femmes gratuitement, soit quand elles viennent ici, soit quand elles quittent vers un nouvel endroit», explique la directrice générale, Annick Brazeau.

L’initiative est une idée de ce groupe de la communauté, lancée au printemps 2017 et mise sur pied par la suite. «Et ça répond vraiment à un besoin», poursuit-elle.

C’est que parfois, les femmes n’ont pas nécessairement un réseau ou de la famille proche pour les aider lors du déménagement. «Parfois, la seule personne qui les déménager est le conjoint violent», déplore-t-elle.

Cette initiative permet donc d’éviter de telle situation. Déjà, le groupe qui a une entente avec Attache-Remorques Gatineau, a fait cinq déménagements.

«C’est un support de plus aux femmes quand elles quittent et entreprenne cette nouvelle vie-là», enchaîne Mme Brazeau.

Déjà, certaines personnes offrent des coups de pouce variés aux femmes qui fréquentent la Maison d’hébergement pour Elles des Deux Vallées. Ce geste de la communauté est une autre «belle attention pour aider les femmes», souligne la directrice générale.

Surtout que les bénévoles utilisent leurs temps libres, leurs fins de semaine, pour déménager ces femmes. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média