Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

20 Juin 2018

Yannick Boursier - yboursier@lexismedia.ca

Deux axes et 2,1 milliards pour le train léger de Gatineau

©Lexis Media - Yannick Boursier - Info07

Maxime Pedneaud-Jobin et Myriam Nadeau ont présenté la proposition de tracé pour le train léger dans l'Ouest.

Le futur train léger dans l’Ouest de Gatineau pourrait coûter 2,1 milliards $ et se décliner sur deux axes différents, au nord et au sud du territoire à desservir.

C’est la proposition faite par le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, qui a présenté aujourd’hui le tracé qu’il propose pour ce train léger. Ce travail permettra au maire de faire des démarches pendant la campagne pour obtenir des engagements des partis politiques.

L’estimation préliminaire est de 80 millions par km, incluant le matériel roulant et les autres investissements comme les stations.  Comme le tracé prévoit 26 km, le montant serait de 2,1 milliards $ en coût de 2017.

©Lexis Media - Yannick Boursier - Info07

Le tracé proposé

Le projet propose un premier tracé principal qui partirait du chemin Eardley, passerait par la rue Principale, le chemin d’Aylmer et le boulevard Alexandre-Taché pour rejoindre la rue Laurier par le pont Alexandra.

Le deuxième tracé partirait du chemin Vanier, emprunterait le boulevard du Plateau et le boulevard Saint-Raymond, pour rejoindre le premier tracé à l’intersection d’Alexandre-Taché. Un deuxième lien serait fait vers Ottawa au pont Prince-de-Galles.

Le parcours serait en site propre sur tout le parcours, sauf si c’est impossible. Des expropriations pourraient être nécessaires. La Ville prévoit aussi que le train sera à 100% électrique et écologique. En ce qui concerne la fréquence, la Ville estime qu’elle serait de 5 minutes en pointe la semaine et de 15 minutes les soirs et la fin de semaine.

Du côté de l’échéancier, la proposition du maire envisage une mise en service de ce nouveau service pour 2028.

Ces tracés et ces coûts ne sont que des propositions préliminaires. La STO a aussi lancé l’appel d’offres pour l’étude complémentaire pour ce projet. Cette étude devrait permettre d’évaluer plus en profondeur cette proposition, entre autres.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par