Carrières Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 Août 2018

Louis-Charles Poulin - lcpoulin@lexismedia.ca

Mélanie Pilon-Gauvin représentera Québec Solidaire

Comté de Papineau

Mélanie Pilon-Gauvin

©Le Bulletin - Louis-Charles Poulin

La résidente de Buckingham, Mélanie Pilon-Gauvin, va représenter Québec Solidaire dans le comté de Papineau.

ÉLECTIONS. La résidente de Buckingham, Mélanie Pilon-Gauvin, estime pouvoir «faire la différence» en tant que candidate de Québec Solidaire aux élections provinciales.
 
Elle affirme connaître les enjeux de Papineau et s’engage à défendre les intérêts de ses concitoyens ardemment. «Je crois être en mesure de faire une différence. Il y a de nombreux enjeux sur notre territoire: la fermeture des CLSC, l’accès à l’éducation, la main d’œuvre, l’immigration, ainsi que l’agriculture et l’environnement. Ce sont des enjeux qui touchent tous les citoyens, en particulier les jeunes et les aînés. Je veux du changement. Je suis donc à l’écoute et à la recherche de solutions collectives», exprime la candidate qui a grandi dans le secteur de Masson-Angers et de Buckingham.

Travailleuse sociale de formation, aussi spécialisée dans le domaine de l’administration publique, celle-ci œuvre dans des organismes communautaires et des établissements publics au niveau du réseau de la santé et des services sociaux depuis 2005. «Dès que j’avais 17 ans, j’étais déjà en train de m’impliquer dans le milieu», informe celle qui a aujourd’hui 36 ans. Présentement, Mme Pilon-Gauvin est Responsable des services communautaires à l’Office municipal d’habitation de Gatineau (OMHG). D’ailleurs, elle s’est vue remettre récemment le prix de Leader engagé du Réseau québécois des villes et des villages en santé en lien avec ses fonctions.

«Dans mes emplois, j’ai toujours travaillé avec les clientèles les plus fragilisées», ajoute-t-elle. 
À son avis, le règne libéral en Outaouais durant les dernières années a eu de graves conséquences sur les services en santé, l’éducation et les organismes communautaires, dit-elle en s’appuyant sur la récente étude réalisée par l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS) qui affirme que ces secteurs sont sous-financés dans la région. «Ce sont les gens qui œuvrent dans les services publics et les groupes communautaires, en majorité des femmes, qui prennent sur leur dos le poids de cette négligence de la part de l’État québécois. Il n’est donc pas étonnant que les cas d’épuisement professionnel se multiplient», déplore la candidate qui souhaite également trouver des solutions pour freiner l’exode des jeunes des localités rurales et pour remplacer les travailleurs qui seront nombreux à partir à la retraite prochainement.   

«La redistribution de la richesse et la justice sociale, c’est important pour moi», indique la candidate lorsque questionnée à savoir pourquoi elle avait choisi de s’afficher sous la bannière de Québec solidaire. «Je veux avoir une campagne de débats et de conviction. Je veux brasser des idées», espère celle qui croit en sa capacité de remporter le scrutin du 1er octobre. «Bien que les sondages sont en faveur d’autres institutions politiques, nous à Québec solidaire, nous avons bien hâte de voir ce que les Québécoises et les Québécois en pensent. Alors, nous verrons la nature des changements que les citoyens de Papineau veulent» conclut celle qui s’engage à être à l’écoute des citoyens.

À noter que Mme Pilon-Gauvin officialisera sa candidature le 23 août. Pour le moment, le Parti libéral du Québec (PLQ) a fait savoir que le député actuel, Alexandre Iracà, sera leur candidat. Le Parti Québécois (PQ) a désigné Yves Destroismaisons comme candidat. Du côté de la Coalition Avenir Québec (CAQ), personne ne s’est encore manifesté pour l’instant.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média